Daniel Speer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Speer
Description de l'image defaut.svg.

Naissance
Breslau (Silésie
Décès (à 71 ans)
Göppingen, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur

Œuvres principales

gavotte pour clavecin

Daniel Speer est un compositeur allemand de la période baroque, né à Breslau, en Silésie le et mort à Göppingen le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il poursuit ses études au Maria-Magdalenen-Gymnasium de Breslau. Musicien, professeur et auteur dans le sud-ouest de l'Allemagne à partir des années 1665, Speer est étroitement associé à la ville de Göppingen, où il enseigne dans l'école latine et plus tard sera chantre de ville.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'histoires et de pamphlets politiques qui ont conduit à son emprisonnement. Il doit sa libération aux habitants de la ville de Göppingen qui l'ont soutenu contre les autorités de la ville.

Son livre sur l'apprentissage de la musique, sous-titré Le trèfle musical à quatre feuilles, couvre la direction musicale, l'art du jeu du clavier et du continuo, la théorie instrumentale et, comme quatrième feuille, la composition. Le troisième chapitre traite des instruments à corde et à vent, et fournit une courte introduction à chacun suivi d'exemples. Les sonates pour l'alto (que Speer appelait « viol-braccio » ou « braz ») pourraient bien être les premiers morceaux écrits particulièrement pour cet instrument par opposition à la viole de gambe.

Musique[modifier | modifier le code]

  • Sonata pour 4 Trombones en ré mineur
  • Sonata pour 3 Trombones en la mineur
  • Sonata pour 3 Trombones en mi mineur

gavotte pour clavecin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]