Daniel Reiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reiner.
Daniel Reiner
Fonctions
Sénateur de Meurthe-et-Moselle
Maire de Blainville-sur-l'Eau
Prédécesseur René Duclos (LUG)
Successeur Ghislain Demonet (LUG)
Conseiller général du Canton de Bayon
Prédécesseur Marcel Audibert (DVD)
Successeur Maurice Villaume (PCF)
Conseiller régional de Lorraine
Député de la 4e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Élection
Prédécesseur René Haby (UDF) puis scrutin proportionnel de 1986 à 1988
Successeur François Guillaume (RPR)
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Moissac (Tarn-et-Garonne)
Parti politique PS
Profession Professeur de mathématiques

Daniel Reiner est un homme politique français, né le à Moissac (Tarn-et-Garonne).

Marié, 4 enfants et 9 petits-enfants. Professeur de mathématiques, retraité de l'Éducation nationale, il est élu sénateur de Meurthe-et-Moselle le . Il appartient au groupe socialiste du Sénat.

Chevalier de la Légion d'Honneur (2001).

Mandats[modifier | modifier le code]

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

  • 1987 : à l'origine de la création puis président de l'EPCI du Lunévillois qui réalise une OPAH sur plusieurs centaines de logements dans les centres anciens des bourgs les plus importants de l'arrondissement de Lunéville
  • 1990 : participe à la création de IDEAL (Initiative de Développement Économique et d'Actions dans le Lunévillois), association dont il est vice-président. En 1997, l'association s'est transformée en Pays du Lunévillois.
  • 1991 : à l'initiative de la création de l'EPCI du Pays entre Moselle et Meurthe sur les territoires des cantons de Bayon et Gerbéviller, vice-président puis président entre 1995 et 2001

Autres actions[modifier | modifier le code]

Domaines de compétence[modifier | modifier le code]

  • De 2001 à 2008 : membre de la Commission des Affaires Econoniques, il suit les questions de transport. Membre du Conseil National des Transports (CNT) et du Conseil Supérieur du Service Public Ferroviaire (CSSPF fermé en 2009), il s'intéresse en particulier au frêt ferroviaire et à son déclin en France ainsi qu'au financement des infrastructures de transports publics (rapport en 2008).
  • À partir de 2008 : membre puis vice-président de la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces Armées (ancien officier de réserve de cavalerie à l'EAABC -Saumur 1963- et ancien membre de la Commission de la Défense à l'Assemblée Nationale), il est rapporteur pour avis sur le budget de l'équipement des Forces Armées (programme 146, plus important budget d'investisement de la Loi de Finance).
  • Membre du Comité des prix de revient de fabrication d'armement (CPRA).
  • 2012 et 2013 : membre de la Commission du Livre Blanc de la Défense et de la Sécurité Nationale, il participe au groupe de travail des industries de Défense. Il signe plusieurs rapports de la Commission du Sénat: la Défense anti-missile balistique (DAMB), les capacités militaires industrielles critiques, l'Europe de la Défense, les Forces Spéciales...

Liens externes[modifier | modifier le code]