Daniel Mendelsohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mendelsohn.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Mendelssohn (homonymie) et Mendelson.
image illustrant un écrivain image illustrant américain
image illustrant un journaliste image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain et un journaliste américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Daniel Mendelsohn
Daniel Mendelsohn 2011 NBCC Awards 2012 Shankbone.jpg

Daniel Mendelsohn au National Book Critics Circle Awards 2011, en mars 2012

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Membre de
Site web
Distinctions

Daniel Mendelsohn, né le à Long Island, aux États-Unis, est écrivain et critique littéraire américain. Il est contributeur au New York Review of Books.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance à Old Bethpage, dans l'État de New York.

Il amorce ses études supérieures à l'Université de Virginie de 1978 à 1982 et décroche un baccalauréat en littérature. Il s'installe ensuite à New York. Pendant trois ans, il est l'assistant d'un imprésario d'opéra. Il s'inscrit ensuite à l'Université de Princeton et obtient un maîtrise en 1989, puis un doctorat en 1994, grâce à une thèse sur le théâtre d'Euripide qui sera publiée en 2002. Pendant ses études, il commence à publier des articles dans divers journaux et magazines prestigieux, dont The New York Times, The Nation et The Village Voice. À la fin de ses études, il retourne vivre à New York et devient écrivain à temps plein. Il publie de nombreuses critiques sur des livres, des productions théâtrales, des films et des émissions de télévision dans The New Yorker, Newsweek, Esquire, Harper's Magazine, The Paris Review, The New Republic et, surtout, dans The New York Review of Books, dont il devient un des contributeurs réguliers.

En marge de son activité de critique, il enseigne à temps partiel la littérature, de 1994 à 2002, à l'Université de Princeton, avant de devenir professeur titulaire au Bard College.

En 2006, il publie Les Disparus (The Lost: A Search for Six of Six Million). Il décrit dans cet ouvrage les recherches qu'il a menées pour retrouver la trace de six membres de sa famille, tués par les nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ceux-ci vivaient dans la petite ville de Bolechow, aujourd'hui en Ukraine. L'auteur collecte des témoignages au cours de plusieurs voyages, en Ukraine, en Australie, en Israël et les confronte à la mémoire des disparus, telle qu'elle lui a été transmise par sa famille, ainsi qu'à de rares documents d'archives… Cette œuvre inclassable, qui oscille entre enquête, reconstitution historique et chronique intimiste, remporte de nombreux prix, dont le National Book Critics Circle Award 2006 et le Prix Médicis étranger 2007.

En 2008, son livre L’Étreinte fugitive est publié en France. Écrit sept ans avant Les Disparus, il constitue le premier volet d'un triptyque, dont Les Disparus constituent le second volet, et a également obtenu une réception critique exceptionnelle.

Daniel Mendelsohn se reconnaît comme homosexuel. Il est le frère du réalisateur Eric Mendelsohn.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Premio WIZO-ADIE, Gli scomparsi [= Les Disparus], 2008
  • Duff Cooper Prize (présélectionné), The Lost (R.-U.), 2008
  • Prix Médicis étranger, Les Disparus, 2007
  • Meilleur livre de l'année 2007 (Lire), Les Disparus, 2007
  • National Book Critics Circle Award, 2006
  • National Jewish Book Award, 2006
  • Salon Book Award, 2006
  • American Library Association Sophie Brody Medal for Outstanding Contribution to Jewish Literature, 2006
  • John Simon Guggenheim Foundation Memorial Fellowship: The Unfinished Poems of C. P. Cavafy: À Translation with Literary Commentary, 2005
  • George Jean Nathan Award for Dramatic Criticism, 2002
  • National Book Critics' Circle Citation for Excellence in Book Reviewing, 2000
  • Notable Book of the Year (The New York Times), The Elusive Embrace, 1999
  • Best Book of the Year (Los Angeles Times), The Elusive Embrace, 1999

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]