Daniel Marot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marot.
Daniel Marot
Daniël Marot (1661-1752).jpg

Portrait de Marot par Jacob Gole entre 1689 et 1724.

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Maître

Daniel Marot, né à Paris en 1661 ou 1663, et mort le à La Haye, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Marot, il est l’élève et le collaborateur de son père. Après la révocation de l’édit de Nantes, il passe dans la république des Provinces-Unies, devient architecte de Guillaume III d'Orange-Nassau, stathouder des provinces de Hollande, de Zélande, d'Utrecht, de Gueldre et de Overijssel, qui lui confie la décoration du palais Het Loo. À La Haye, en 1698, dans le complexe du Binnenhof, il réalise, assisté par James Parmentier, la salle des Trêves, destinée aux états généraux de Hollande. Il suit Guillaume III à Londres, lorsque la révolution porte ce prince sur le trône d’Angleterre. Après la mort du roi, Daniel Marot retourne en Hollande. On lui doit, en 1715, la maison Schuylenburgh à La Haye, la maison du comte de Wassenaer-Obdam (1717), et l'agrandissement de la Huis ten Bosch (1736), en particulier, la grande salle d’audience ; et la gravure qu’il en a faite sur une très grande feuille est un de ses ouvrages les plus recherchés.

Il publie, en 1712, à Amsterdam un Recueil d’architecture. On parle d’ailleurs de « style Marot ».

Son portrait a été gravé par Jacob Gole, in-folio.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]