Daniel Marot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marot.

Daniel Marot, né à Paris en 1661 et mort en 1752, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Marot, il est l’élève et le collaborateur de son père. Après la révocation de l’édit de Nantes, il passe en Hollande, devient architecte de Guillaume III, prince d'Orange qui lui confie la décoration du palais Het Loo. À La Haye, en 1698, dans le complexe du Binnenhof, il réalise la salle des Trêves, destinée aux états généraux de Hollande. Il suit Guillaume III à Londres, lorsque la révolution porte ce prince sur le trône d’Angleterre. Après la mort de Guillaume III d'Angleterre, Daniel Marot retourne en Hollande. On lui doit, en 1715, la maison Schuylenburgh à La Haye, la maison du comte de Wassenaer-Obdam (1717), et l'agrandissement de la Huis ten Bosch (1736), en particulier, la grande salle d’audience ; et la gravure qu’il en a faite sur une très grande feuille est un de ses ouvrages les plus recherchés.

Il publie en 1712, à Amsterdam un Recueil d’architecture. On parle d’ailleurs de « style Marot ».

Son portrait a été gravé par J. Gole, in-folio.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean-Chrétien-Ferdinand Hœfer, Nouvelle Biographie générale, t. XXXIII, Paris, Firmin-Didot Frères, 1860, p. 932.
  • E. Haag, La France protestante, t. vii, Paris, Joël Cherbuliez, 1857, p. 265-6.

Article connexe[modifier | modifier le code]