Daniel Marchesseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchesseau.

Daniel Marchesseau, né le à Paris, est conservateur général honoraire du patrimoine et historien de l'art.

Sa carrière l'a d'abord conduit au musée d’art moderne de la Ville de Paris (de 1973 à 1981 puis, à nouveau, de 1992 à 1998) et au musée des arts décoratifs de Paris (1982-1991). Il a dirigé depuis fin 1998 jusqu'à février 2013 le musée de la vie romantique à Paris. Commissaire et codirecteur de nombreuses expositions à Paris, il a par ailleurs contribué en France et à l'étranger à de multiples catalogues et publications. Directeur honoraire du musée de la Vie romantique, il poursuit aujourd'hui ses activités de commissaire d'expositions en France et à l'étranger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Claude Marchesseau, ingénieur, et Denyse Carré, professeur, tous deux résistants déportés, petit-fils de Jean-Marie Carré, professeur de littérature comparée à la Sorbonne, il est élève au Lycée Montaigne, à Paris ; au Colegio Frances, à Buenos Aires ; au Lycée Louis-le-Grand, à Paris avant d’entrer à l’Institut d’art et d’archéologie, Paris IV-Sorbonne (1967-1971).

Reçu au concours de conservateur des musées de la Ville de Paris en 1973, il effectue un stage au département des peintures du Louvre sous la direction de MM. Michel Laclotte et Pierre Rosenberg. Affecté au musée d’art moderne de la Ville de Paris (MAMVP), il participe à diverses expositions :

En 1982, nommé adjoint du directeur, François Mathey, au musée des arts décoratifs, il est chargé de la muséographie du futur Musée de la mode et du textile (1983), et présente diverses expositions sur le XXes :

De retour au musée d’art moderne de la Ville de Paris en 1992, il organise


Promu conservateur général du Patrimoine, il est nommé à la direction du Musée de la vie romantique (fin 1998) où il organise de 1999 à fin 2012 une trentaine d'expositions, accompagnées de catalogues:

1999

  • Hommage à Jean Marais, Héros romantique d’aujourd’hui, par Daniel Marchesseau et al.
  • SandMusset / Histoire d’un film : Les Enfants du siècle de Diane Kurys (sans catalogue).

2000

  • Bijoux romantiques (1820-1850) La Parure à l’époque de George Sand - autour des collections du Musée des arts décoratifs, par Daniel Marchesseau et al.
  • Sam Szafran - L‘Atelier dans l’atelier, par Daniel Marchesseau et al.

2001

  • Dessins romantiques français provenant de collections privées parisiennes par Louis-Antoine Prat.
  • Photographies hongroises - Des romantismes aux avant-gardes, par Daniel Marchesseau et al.

2002

  • André Malraux et la modernité - le dernier des romantiques, Exposition du centenaire de sa naissance, par Solange Thierry et al.
  • Martine Franck photographe, par Daniel Marchesseau et al.
  • Constantin Guys - Fleurs du mal - Dessins des musées Carnavalet et du Petit Palais, par Daniel Marchesseau et al.

2003

2004

  • Au cœur de l’Impressionnisme - La Famille Rouart, par Solange Thierry et al.
  • George Sand - Une nature d’artiste, exposition du bicentenaire de sa naissance, par Jérôme Godeau et al.

2005

  • Richard Lindner - Adults-Only, par Daniel Marchesseau et al.
  • La Collection Brasiliana - Les Peintres voyageurs romantiques au Brésil, par Daniel Marchesseau et al.

2006

  • Picasso-Crommelynck - Dialogues d’atelier, par Daniel Marchesseau et al.
  • Pierre Loti - Fantômes d’Orient, par Jérôme Godeau et Solange Thierry & al.

2007

2008

2009

  • Marc Riboud - L’Instinct de l’instant – 50 ans de photographie, par Daniel Marchesseau et al.
  • William Blake - Le Génie visionnaire du romantisme anglais, sous la direction de Michael Phillips et Daniel Marchesseau & al.
  • Souvenirs d'Italie - Chefs-d'œuvre du Petit Palais, 1600-1850, par Daniel Marchesseau et al.

2010

  • Frédéric Chopin, La Note bleue - exposition du bicentenaire de sa naissance, par Solange Thierry et Jérôme Godeau & al.
  • La Russie romantique, à l'époque de Pouchkine et Gogol, Chefs-d'œuvre de la Galerie Tretiakov, Moscou, dans le cadre de l'année France-Russie, par Daniel Marchesseau et al.

2011

2012


Il a par ailleurs présenté :

Il est aussi donateur au musée du Quai Branly, Paris, comme à la Fondation Pierre Gianadda, en mémoire de son ami André Fourquet, décédé en 2001.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Outre ses contributions à de nombreux catalogues au musée d'art moderne de la ville de Paris puis au musée des arts décoratifs avant ceux du musée de la vie romantique, il a également publié :

pour la Fondation Pierre Gianadda, les catalogues d'expositions :

ainsi que les monographies suivantes :

Participations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]