Daniel Lessard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Lessard
Daniel Lessard 2012-04-13.jpg

Daniel Lessard en 2012

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Daniel Lessard (né le à Saint-Benjamin) est un journaliste politique québécois, puis un romancier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la Beauce québécoise, il y étudie au Séminaire de Saint-Georges et de Saint-Victor[1].

Daniel Lessard a d'abord travaillé à la radio. Il débute en 1969 à CKBM, à Montmagny, comme disc jockey, puis à CJRC, à Ottawa[2]. De 1970 à 1972, il travaille à la chaîne radiophonique CKAC, à Montréal, comme journaliste.

En 1972, il entre comme journaliste à la Société Radio-Canada, à CBOFT, à Ottawa. En 1978 et 1979, il anime l'émission Ce Soir régional. De 1979 à 1981, il est correspondant parlementaire pour la radio de Radio-Canada. De 1981 à 1994, il est correspondant pour la télévision de Radio-Canada. Il est notamment chargé de couvrir les activités des premiers ministres successifs, Trudeau, Mulroney et Chrétien ainsi que les principaux événements politiques. En 1994, il coanime l'émission du matin à la télévision de Radio-Canada avec Marie-Claude Lavallée. En 1995, il devient animateur à la nouvelle station du Réseau de l'information (RDI), à Ottawa. En 1998, il devient animateur de relève au Téléjournal - Le Point. De 2005 à 2011, il anime l'émission Les Coulisses du pouvoir à la télévision de Radio-Canada, où il reçoit en entrevue des acteurs politiques qui sont au centre de l'actualité[1]. Daniel Lessard est un journaliste politique de fond, « sérieux et pondéré[2] ». Il touche tous les aspects de la vie politique tant fédérale que provinciale.

En 2011, il prend sa retraite de Radio-Canada; cependant, il est toujours à l'écran au Téléjournal en table ronde tous les jeudis. L'été de la même année, il publie un roman, Maggie[2]. En 2012, il est un mentor de la Fondation Trudeau[3] et publie le deuxième tome, La Revenante, de ce qui devient la trilogie Maggie, complétée l'année suivante par Le destin de Maggie. En 2014, il publie Le Puits, un roman policier[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Section « Biographie », sur le site Daniel Lessard. Consulté le 4 mai 2012.
  2. a, b et c Didier Fessou, « La Beauce de Daniel Lessard », Le Soleil, 7 août 2011. Consulté le 4 mai 2012.
  3. « Mentorat », sur le site de la Fondation Trudeau. Consulté le 4 mai 2012.
  4. Josianne Desloges, « Daniel Lessard : petit-fils d'un dictateur beauceron », Le Soleil, 28 septembre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]