Daniel Koshland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Koshland
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Marian Koshland (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinctions

Daniel E. Koshland, Jr. (né le à New York et mort le à Walnut Creek) a réorganisé l'étude de la biologie à l'université de Californie de Berkeley et fut l'éditeur de la principale revue scientifique américaine, Science, durant la période 1985-1995. Il fut membre de l'Académie nationale des sciences des États-Unis[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

La fortune privée de Koshland, provenant de Levi Strauss & Co., faisait de lui l'un des hommes les plus riches des États-Unis. Il s'est consacré dans un premier temps aux cinétiques enzymatiques au Brookhaven National Laboratory à Long Island, et à la Rockefeller University de New York. Ceci l'a amené à proposer le modèle dit d'ajustement induit pour la catalyse enzymatique[2]. Après cette percée scientifique, il s'est tourné vers l'étude du chimiotactisme dans la mobilité bactérienne.

En tant que président du département de biochimie à l'Université de Californie de Berkeley, il a réorganisé ce département en trois unités indépendantes et modernes, de biologie moléculaire et cellulaire, biologie intégrative, et biologie des pathogènes et plantes.

Dans un article de la revue Science [3], il propose de définir la vie à l'aide de sept "pilliers":

1. Le programme;

2. L'improvisation;

3. Le cloisonnement;

4. L'énergie;

5. La régénération;

6. L'adaptabilité;

7. L'isolement

Prix et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Randy Schekman, « The nine lives of Daniel E. Koshland, Jr. (1920 2007) », PNAS,‎ (PMID 17720803, lire en ligne)
  2. (en) Daniel E. Koshland, « Application of a Theory of Enzyme Specificity to Protein Synthesis », Proc. Natl. Acad. Sci. U.S.A., vol. 44,‎ , p. 98–104 (PMID 16590179, DOI 10.1073/pnas.44.2.98)
  3. The Seven Pillars of Life, Science, 22 Mar 2002; traduction partielle Les sept piliers de la vie.