Daniel Kanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant kino-congolais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité kino-congolaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Daniel Kanza appelé affectueusement Mbuta Kanza était un homme politique congolais né à Luozi/Bas-Congo au Congo Belge en 1905 et décédé à Kinshasa en 1990 à l'âge de 85 ans. Il a fait ses études primaires et une partie de ses études secondaires à la mission protestante de Mukimbungu au Bas-Congo.

Il s'est engagé très jeune dans l'armée coloniale où il est sorti au grade de sergent major. Militaire dévoué et très combatif selon ses supérieurs militaires belges, Daniel Kanza a participé activement à la deuxième guerre mondiale à la tête d'une compagnie de soldats de l'armée coloniale. Doué d'une intelligence et d'un sens de responsabilité remarquables, il a servi aussi comme comptable principal de l'armée coloniale.

Quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale, il a quitté l'armée et a décidé de s'occuper de ses affaires privées. En 1954, il a été élu Vice-Président de l'Alliance des Bakongo, association culturelle devenue Parti Politique au Congo Belge en 1955. Arrêté avec quelques autres leaders de l'ABAKO le 04 janvier 1959 suite aux émeutes qui ont éclaté le même jour à Kinshasa à la suite de l'annulation du meeting de l'ABAKO par le pouvoir colonial, il fut rapidement libéré du fait de la pression populaire.

À l'indépendance du pays, Daniel Kanza a été nommé Premier Gouverneur noir de la Ville de Kinshasa en République démocratique du Congo, Son fils, Thomas Kanza, fut le premier universitaire congolais diplômé en Belgique, et membre du Gouvernement Lumumba. Sa fille, Sophie Lihau-Kanza, fut la première universitaire congolaise diplômée de l'université de Genève en Suisse, et la première femme à accéder à la fonction ministérielle en RDC. Sa fille Marie Kanza fut la première infirmière congolaise (noire) du Congo Belge.