Daniel Hope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hope.
Daniel Hope
Daniel Hope-14Oct2009.jpg

Daniel Hope en 2009.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
DurbanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Site web

Daniel Hope (né le à Durban en Afrique du Sud), est un violoniste britannico-sud-africain vivant à Vienne en Autriche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel Hope avait 6 mois lorsque son père, le romancier et militant anti-apartheid Christopher Hope, obtint enfin un visa pour quitter l'Afrique du Sud, à la condition de ne jamais y revenir. La famille se rendit d'abord à Paris, puis à Londres, où la mère de Daniel fut engagée par Yehudi Menuhin comme secrétaire, pour plus tard devenir son manager. Daniel était compagnon de jeux des petits-enfants de Menuhin. En 1978, il commença l'étude du violon avec une voisine, Sheila Nelson, professeur de renom avec un don reconnu pour enseigner aux jeunes enfants. Six ans plus tard, il entre au Royal College of Music, où il étudie avec Itzhak Rashkovsky, Felix Andrievsky et Grigori Jisline. Il acheva ses études à l'Académie Royale de Musique avec Zakhar Bron.

Dès l'âge de onze ans, Daniel Hope avait été invité par Menuhin à jouer avec lui les Duos de Béla Bartók à la télévision allemande. Ils collaborèrent longtemps, donnant plus de 60 concerts ensemble, jusqu'au concert d'adieu de Menuhin le 7 mars 1999, où ce dernier dirigea le concerto d'Alfred Schnittke avec Hope comme soliste.

Au fil des ans Hope a joué avec des chefs de renom comme Kurt Masur, Christian Thielemann, Sakari Oramo, Kent Nagano, Daniel Harding, Semyon Bychkov, Mstislav Rostropovitch, Leonard Slatkin, et les plus grands orchestres, l'Orchestre symphonique de Boston, l'Orchestre symphonique de Chicago, l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, l'Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam, Berlin, Londres, Leipzig, Dresde, Vienne, Paris, Moscou.

Promoteur de la musique de son temps, il a commandé plus d'une trentaine d'œuvres à des compositeurs comme Alfred Schnittke, Tōru Takemitsu, Sir Harrison Birtwistle, Sofia Goubaïdoulina, György Kurtág, Peter Maxwell Davies, Krzysztof Penderecki.

Il dirige régulièrement de son violon des orchestres de chambre comme l'Orchestre de chambre d'Europe, la Camerata de Salzbourg, le Lucerne Festival Strings, L'Arte del Mondo. Il participe à divers festivals dans le monde, les BBC Proms, Lucerne, Hollywood Bowl, Salzbourg, Edimbourg, Tanglewood.

Il a été membre du Beaux Arts Trio de 2002 à 2008.

Discographie (partielle)[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Elgar - Walton – Finzi (Nimbus)
  • 2004 : East meets West (Warner Classics)
  • 2004 : Berg & Britten Violin Concertos (Warner Classics)
  • 2006 : Bach (Warner Classics)
  • 2006 : Chostakovich (Warner Classics)
  • 2007 : Mendelssohn (Deutsche Grammophon)
  • 2008 : Vivaldi (Deutsche Grammophon)
  • 2009 : AIR – a Baroque Journey (Deutsche Grammophon)
  • 2011 : The Romantic Violinist – a Tribute to Joseph Joachim (Deutsche Grammophon)
  • 2012 : Recomposed by Max Richter : Vivaldi, the Four Seasons par le Konzerthaus Kammerorchester Berlin dirigé par André de Ridder
  • 2013 : Spheres (Deutsche Grammophon)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]