Daniel Goldhagen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Goldhagen
Daniel Goldhagen Crop.jpg
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
BostonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
historien moderniste, historien, universitaire, auteur de non-fictionVoir et modifier les données sur Wikidata
A travaillé pour
Œuvres réputées

Daniel Jonah Goldhagen, né en juin 1959, est un écrivain américain, ancien professeur d'histoire des idées politiques à l'université Harvard. Spécialiste de la Shoah, il a publié plusieurs ouvrages dont Hitler's Willing Executioners (1996), A Moral Reckoning (2002) et Worse than War (2009).

Selon Goldhagen, la question centrale, dans le cas d'un génocide, tient moins à « l'ordre qui a été donné » qu'à l'exécution de cet ordre. L'étude de ces « exécuteurs » de génocide, de ces « bourreaux volontaires », sous-tend une grande partie de ses recherches.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harvard, Semitic Museum

Né à Boston, Massachusetts, Daniel Goldhagen est le fils de Norma et d'Erich Goldhagen. Il passe ses premières années à Newton, Massachusetts[1]. Il est marié à Sarah Williams Goldhagen, historienne de l'architecture et critique au magazine The New Republic[2].

Son père, Erich Goldhagen, lui-même ancien professeur à Harvard, est un survivant de la Shoah qui a vécu dans le ghetto de Tchernivtsi (aujourd'hui en Ukraine). C'est à lui que Daniel Goldhagen doit sa vision du nazisme et de la Shoah, comme il l'indique lui-même.

Les bourreaux volontaires de Hitler : un ouvrage controversé[modifier | modifier le code]

Publié en 1996, Les bourreaux volontaires de Hitler est un réel succès de librairie, avec 500 000 exemplaires vendus en Allemagne et États-Unis[3].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • The Forward, named to Forward 50, 2002 et 1996
  • Journal for German and International Politics Triennial Democracy Prize, 1997, with laudatio given by Jürgen Habermas.
  • National Book Critics Circle Award Finalist for Hitler’s Willing Executioners, 1996
  • Time, named Hitler’s Willing Executioners one of two best non-fiction books of the year, 1996
  • American Political Science Association, Gabriel A. Almond Award for the best dissertation in the field of comparative politics, 1994
  • Harvard University, Sumner Dissertation Prize, 1993
  • Whiting Fellowship, 1990–1991
  • Fulbright IIE Grant for Dissertation Research, 1988–1989
  • Krupp Foundation Fellowship for Dissertation Research, 1988–1989
  • Center for European Studies Summer Research Grant, 1987
  • Jacob Javits Fellowship 1996-1988, 1989–1990
  • Harvard College, Philo Sherman Bennett Thesis Prize, 1982
  • Deutsche Akademische Austauschdienst (DAAD) Fellowship, 1979–1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dinita Smith, « Challenging a View Of The Holocaust », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « The New Republic Masthead » (consulté le 2 octobre 2009)
  3. Shoah : la controverse américaine, www.liberation.fr, (consulté le 28/02/2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages de Daniel Goldhagen[modifier | modifier le code]

  • Les Bourreaux volontaires de Hitler : les Allemands ordinaires et l'Holocauste, Seuil 1997, « Points » 1998
  • Le Devoir de morale : le rôle de l'Église catholique et son devoir non rempli de repentance, Les Empêcheurs de penser en rond, 2004
  • 1989 : « False Witness », in The New Republic, April 17, 1989, Volume 200, #16, Issue # 3, p. 39–44
  • 1996 : Hitler's Willing Executioners : Ordinary Germans and The Holocaust, Alfred A. Knopf, New York, ISBN 978-0-679-44695-8
  • 2002 : A Moral Reckoning : The Role of the Catholic Church in the Holocaust and Its Unfulfilled Duty of Repair, Alfred A. Knopf, New York, (ISBN 978-0-375-41434-3)
  • 2009 : Worse Than War : Genocide, Eliminationism, and the Ongoing Assault On Humanity, PublicAffairs, New York, (ISBN 978-1-58648-769-0)

Critiques[modifier | modifier le code]

  • Norman Finkelstein, L'Allemagne en procès : la thèse de Goldhagen et la vérité historique, Albin Michel, 1999
  • Yehuda Bauer. Rethinking the Holocaust. New Haven, CT: Yale University Press, 2001. (ISBN 978-0-300-08256-2)
  • Geoff Eley (ed.), The Goldhagen Effect: History, Memory, Nazism—Facing the German Past. Ann Arbor: University of Michigan Press, 2000. (ISBN 978-0-472-06752-7).
  • Michael F. Feldkamp. Goldhagens unwillige Kirche. Alte und neue Fälschungen über Kirche und Papst während der NS-Herrschaft. München: Olzog-Verlag, 2003. (ISBN 978-3-7892-8127-3)
  • Norman Finkelstein, Norman & Birn, Ruth Bettina. A Nation On Trial: The Goldhagen Thesis and Historical Truth. New York: Henry Holt, 1998. (ISBN 978-0-8050-5871-0)
  • Guttenplan, D. D. The Holocaust on Trial. New York: Norton, 2001. (ISBN 978-0-393-02044-1)
  • Kwiet, Konrad: “‘Hitler’s Willing Executioners’ and ‘Ordinary Germans’: Some Comments on Goldhagen’s Ideas”. Jewish Studies Yearbook 1 (2000).
  • LaCapra, Dominick. “Perpetrators and Victims: The Goldhagen Debate and Beyond,” in LaCapra, D. Writing History, Writing Trauma Baltimore: Johns Hopkins University Press, 2001, 114-140.
  • Pohl, Dieter. "Die Holocaust-Forschung und Goldhagens Thesen," Vierteljahrshefte für Zeitgeschichte 45 (1997).
  • Rychlak, Ronald. "Goldhagen vs. Pius XII" First Things (June/July 2002)
  • Shandley, Robert & Riemer, Jeremiah (ed.) Unwilling Germans? The Goldhagen Debate. Minneapolis: University of Minnesota Press, 1998. (ISBN 978-0-8166-3101-8)
  • Fritz Stern. "The Goldhagen Controversy: The Past Distorted" in Einstein's German World, 272-288. Princeton, NJ: Princeton University Press, 1999. (ISBN 978-0-691-05939-6)
  • Frank Wesley. The Holocaust and Anti-semitism: the Goldhagen Argument and Its Effects. San Francisco: International Scholars Publications, 1999. (ISBN 978-1-57309-235-7)
  • The “Willing Executioners/Ordinary Men” Debate: Selections from the Symposium, April 8, 1996, introduced by Michael Berenbaum (Washington, D.C.: USHMM, 2001)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]