Daniel Glattauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Glattauer

Daniel Glattauer est un écrivain autrichien né à Vienne le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Glattauer fait toute sa scolarité à Laaer Berg, dans la grande banlieue sud de Vienne, où il passe son baccalauréat en 1978. Il termine ses études de pédagogie et d'histoire de l'art en 1985. Par la suite il travaille comme journaliste, d'abord pour le journal viennois Die Presse et à partir de 1989 pour le Standard.

Son premier roman Theo und der Rest der Welt ("Théo et le reste du monde") sort en 1997. En 2001 il publie également un recueil de ses articles et éditoriaux, Die Ameisenzählung ("Le comptage des fourmis").

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres en allemand
Traduction française
  • Quand souffle le vent du nord [« Gut gegen Nordwind »] (trad. Anne-Sophie Anglaret), Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, (ISBN 978-2-246-76501-1)
  • La Septième Vague [« Alle sieben Wellen »] (trad. Anne-Sophie Anglaret), Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, (ISBN 978-2-2467-6581-3)
    Prix des étudiants francophones, dépendant du Prix littéraire des jeunes Européens 2012[1].
  • À toi pour l'éternité [« Ewig Dein »] (trad. Anne-Sophie Anglaret), Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, , 264 p. (ISBN 978-2-246-79801-9)
  • L'art de ne pas rompre [« Die Wunderübung »] (trad. Anne-Sophie Anglaret), Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, , 128 p. (ISBN 978-2-246-85184-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]