Daniel Firman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Firman
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Daniel Firman, Würsa (à 18 000 Km de la terre), 2006-2008, Palais de Tokyo, Paris - Collection Vranken - Pommery Monopole, Reims, crédit André Morin

Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Ecole des Beaux-arts d'Angoulême
Site web

Daniel Firman, né en 1966 à Bron, est un artiste français qui vit et travaille à Bordeaux (France) et New York (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études aux Beaux-arts de Sainte-Etienne et d’Angoulême, il s’intéresse de près à la sculpture conventionnelle. A partir de 1998, il se tourne vers un langage formel unique en son genre.  

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Würsa à 18 000 km de la terre, 2006-2008, taxidermie d'éléphant, Collection Vranken - Pommery Monopole, Reims
  • Nasutamanus, 2012, Fibre de verre, polymère
  • Loxodonta, 2017, résine polyuréthane souple, résine polyester, acier, fibre de verre
  • Lucas, 2007 (œuvre présentée dans le cadre de "Dérive" exposition du Prix Fondation d'entreprise Ricard 2007)
  • Gathering, 2000, Plâtre, vêtements, chaussures, son, lumière, objets divers en plastique, métal, Collection FRAC Bourgogne
  • Gravité, 2000, Plâtre, tissus, matières plastiques, objets divers, Collection FRAC Limousin
  • Simply Red, 2009, Plâtre, vêtements, objets divers
  • Étalage, 2002-2006, Plâtre peint, acier, vêtements et objets divers (œuvre adjugée à Drouot Montaigne Paris, pour 20 249 euros, 21 octobre 2007)
  • Airless (Charlotte), 2006, Plâtre, vêtements, chambre à air
  • Carla 4ème mouvement, 2009, Plâtre, vêtements, accessoires
  • Linda, 2012, Résine peinte, acier, vêtements, chaussures, perruque
  • Jérome (JB), 2006, Plâtre, vêtements, perruque, accessoires, acier, peinture
  • Superpôleposition, en collaboration avec Christian Lacroix, 2004, Plâtre, vêtements, objets divers
  • Excentrique, 2003-2004, Plâtre, filasse, acier, peinture, cuir et textile, Collection CNAP
  • La Grande Couronne, 2008, Résine, vêtements, perruques, ballons
  • Duo (Lodie, Paola, Denis, Amélie, david, Siet, Camille), 2013, Résine polyuréthane, peinture
  • Mouvement, 1998, Plâtre filasse, Collection FRAC Bourgogne
  • Bi-logis, 2000, Plâtre, acier, filasse, vidéo, son, Collection Languedoc-Roussillon
  • Dansé #4, 2005, Photographie couleur contrecollée sur aluminium, Collection Lafayette Anticipation
  • Something Strange Happened Here, 2009, Néon (œuvre exposée pour la Biennale de Venise en 2009)
  • If you see something say something, 2015, Néon
  • Bug, 2005, Néon
  • L'aiguille, 2007, Néon
  • Je tourne autour de la terre, entre terre et bakélite #1, 2013, Résine polyuréthane teintée
  • Drone Project, 2013, Guitares, disques, pédales d'effets, amplis
  • Rotomatic, 2011, Lave-linge, moteur, bois, plexiglas, Collection MAC Lyon
  • Déflagration, 2006, Métal, plastique, verre, Collection FRAC Languedoc-Roussillon
  • Chute Libre, 2007, Congélateur, coffre-fort
  • More Weight, 2011, Bronze
  • Le feu, 2011, Bronze

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • " Grandeur. French Sculpture from Laurens until today ", museum Beelden aan Zee - Sculptuur Insti- tuut, EL Den Haag, Holland, 2014
  • " La matière grise ", Musée d'art contemporain de Lyon, France, 2013
  • " Backflip ", Galerie Emmanuel Perrotin, Paris, France, 2011
  • " SSHH ", Biennale de Venise, Venise, Italie, 2009
  • " Wûrsa (from 18 000 kilometers of the earth) ", Palais de Tokyo, Paris, France, 2008
  • " Daniel Firman ", siege de Arte, en partenariat avec le FRAC Alsace, Strasbourg, France, 2008
  • " La masse grave ", Galerie Alain Gutharc, Paris, France, 2007
  • " Toucher : Coulé ", Le Grand Café, Saint-Nazaire, France, 2006
  • " Push-pull ", School of Fine Arts/Edouard Manet Gallery, Genevilliers, France, 2005
  • " OAP en 3 zones ", Abbaye Saint-André, Centre d’art contemporain de Meymac, France, 2002
  • " Nature d’un lieu (à propos d’un Ecart) ", Frac Bourgogne, Dijon, France, 1999
  • " Daniel Firman ", Espace d’Art Contemporain de la ville de Paris, France, 1995

Expositions collectives (sélection)[modifier | modifier le code]

  • " The Transported man ", curator : Marc-Olivier Wahler, The Eli and Edythe Broad MSU Art Museum, Lansing, États-Unis, 2017
  • " GOSH! IS IT ALIVE? ", ARKEN Museum for Moderne Kunst, Ishøj, Danemark, 2017
  • " Dada est tatou ", GDM Galerie de Multiples, Paris, France, 2016
  • " Escultura Hiperrealista ", Museo de Bellas Artes, Bilbao, Espagne, 2016
  • " Le Cabaret au Salon ", curator Ami Barak, Le Beffroi, Salon de Montrouge, France, 2016
  • " YOKO ONO Lumière de L’aube ", MAC Musée d’art contemporain, Lyon, France, 2016
  • " 2000 + 15 (15 years after) ", Blue Project Foundation, Barcelone, Espagne, 2015
  • " Et bien dansez maintenant! ", Centre d’art contemporain de Pontmain, France, 2015
  • " Bonjour La France ", Curated by Sunhee Choi, Seoungnam Art Centre & Goyang Culture Foundation, Seongnam & Goyang, Corée du sud, 2015
  • " G I R L ", curated by Pharell Williams, Galerie Perrotin, Paris, France, 2014
  • " Happy Birthday Galerie Perrotin / 25ans ", TRIPOSTAL, Lille, France, 2014
  • " Rob Pruitt’s Flea Market ", Monnaie de Paris, France, 2012
  • " The Circus as a Parallel Universe ", Kunsthalle Wien, Austria, 2012
  • " Néon. Who’s afraid of red yellow and blue? ", La Maison Rouge, Paris, France, 2012
  • " Le sort probable de l’homme qui avait avalé le fantôme ", La Conciergerie, Paris, France Les monuments nationaux , Mnam Centre Georges Pompidou, Paris, France, 2009
  • " The Hidden Land ", gallery Nettie Horn, London, Royaume-Uni, 2009
  • " Château de Tokyo / Palais de Fontainebleau ", Château de Fontainebleau, France, 2008
  • " Less is less, more is more that’s all ", Capc Musée d'art Contemporain, Bordeaux, France, 2008
  • " Valeurs croisées ", les Ateliers de Rennes / Biennale d’art contemporain, Couvent des Jacobins, Rennes, France, 2008
  • " Dérive ",  Fondation d'entreprise Paul Ricard, curator Mathieu Mercier, Paris, France, 2007
  • " De leur temps (2), Art contemporain et collections privées en France ", curator Hubert Besacier, Musée de Grenoble, France, 2007
  • " Zone de Productivités concertées, volet 2 ", curator Frank Lamy, Mac/Val, Musée d’art contemporain du Val de Marne, France
  • " Génération Picasso ", curator Anne-Pierre d’Albis-Ganem, stand Citroën FIAC 2006, Grand Palais, Paris, France, 2006
  • " Chauffe Marcel ", curator Emmanuel Latreille, Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier, France, 2006
  • Nuit blanche, La Poste du Louvre, Paris, France, 2005
  • " Fée maison ", invitation de Fabrice Hyber, la Briquetterie, Ciry-le-Noble, France, 2005
  • " L’idiotie ", experience pommery #2, curator Jean-Yves Jouannais, domaine Pommery, Reims, France, 2005
  • " Anthologie der kunst ", ZKM museum, curator Jochen Gerz, Karlsruhe, Allemagne, 2005
  • " Extra! ", Swiss Institute, curator Marc-Olivier Walher, New-York, États-Unis, 2003
  • " Ibilerak, Las representaciones del andar ", Koldo mixtelena kulturunea, Donostia San Sebastian, Espagne, 2001
  • " Coupé-collé ", curator Yannick Miloux, Frac Limousin, France, 2001
  • " Narcisse Blessé ", curator Jean-Michel Ribettes, Passage de Retz, Paris, France, 2000
  • " Les figures de la marche, de Beuys à Nauman ", curators Maurice Fréchuret et Thierry Davila, Musée Picasso, Antibes, France, 2000
  • " Intersection 1- Intime / anonyme ", espace d’art contemporain d’HEC, curator avec Bernard Zurcher, Jouy-en-Josas, France, 2000

Citation[modifier | modifier le code]

« Daniel Firman est représentatif d'une nouvelle génération qui veut faire tomber du mur l'œuvre d'art et désacraliser la sculpture. Pour cela il l'allonge par terre dans l'idée de renvoyer à l'angoissante condition de l'humain »[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • " Daniel Firman ", 2013, édité par Perrotin, MAC Lyon, et Grafiche Damiani, Bologna, Italy, 204 pages, (ISBN 978-88-6208-309-6)
  • " Chute Libre ", Daniel Firman, 2007, Éditions MAC/VAL, Vitry-sur-Seine, France, 32 pages, (ISBN 978- 2-916324-17-3) 

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro Patrimoine de novembre 2007.