Daniel Dezeuze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Dezeuze
Daniel Dezeuze (1995).png
Daniel Dezeuze en 1995.
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Œuvres principales

Daniel Dezeuze est un artiste plasticien français, né le [1] à Alès. Il vit actuellement à Sète.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Après une jeunesse montpelliéraine, Daniel Dezeuze fait des études d’espagnol tout en fréquentant comme élève libre l’École des beaux-arts de Montpellier. Son père, l'artiste peintre Georges Dezeuze (1905-2004), lui enseigne les bases du métier. À 20 ans, il assure la direction d’une Alliance française en Espagne dans les Asturies en 1962-1963.

En 1964-65, il obtient une bourse d'études du Mexique pour l’université de Mexico (département d’architecture et d’urbanisme) et visite ensuite la côte Est des États-Unis. Il découvre alors la peinture américaine dans sa réalité même et non au travers de reproductions.

Il effectue son service militaire comme coopérant à Toronto (Canada). De retour en France, il s'installe à Paris en 1967. En 1970, il soutient une thèse en littérature comparée, consacrée au poète Vicente Huidobro.

Les années Supports/Surfaces[modifier | modifier le code]

Sa fameuse œuvre de 1967 intitulée Châssis avec feuille de plastique tendue permet de mieux comprendre les préoccupations du groupe Supports/Surfaces. Membre fondateur du groupe en 1969, Dezeuze participe, de 1970 à 1972, à de nombreuses expositions collectives dont celle au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 1970.

Après Supports/Surfaces[modifier | modifier le code]

De 1977 à 2002, Dezeuze enseigne à l’École des beaux-arts de Montpellier.

En 1987, il séjourne pour la première fois en République populaire de Chine et y expose.

En 1998 a lieu une importante rétrospective de son œuvre au Carré d'art à Nîmes.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Galeries[modifier | modifier le code]

À partir de 1971 et jusqu’en 1991, Daniel Dezeuze expose à la galerie Yvon Lambert (Paris).

Depuis 1999, il est représenté par la galerie Daniel Templon à Paris et Bruxelles[2].  

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Daniel Dezeuze », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 26 septembre 2016).
  2. « Galerie Templon - Daniel Dezeuze », sur Galerie Templon.

Liens externes[modifier | modifier le code]