Daniel Crémieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crémieux.
image illustrant la mode et le vêtement
Cet article est une ébauche concernant la mode et le vêtement.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Anciennement Daniel Crémieux, mais de nos jours Crémieux ou Crémieux38, est une marque de prêt-à-porter masculin principalement, créée en 1976 par le fondateur éponyme, et qui est proche du style « preppy »[1]. De nos jours, la marque est peu implantée en France où elle réalise 10 % de son chiffre d'affaires, mais connait un développement international important, et est dirigée par le fils du fondateur, Stéphane Crémieux.

Historique[modifier | modifier le code]

La première boutique a été ouverte à Paris en 1981, puis la marque est exporté à l'international dans les années 1980. À la suite de quoi, elle s'allie avec le groupe Bidermann jusqu'en 1991. Mais c'est surtout aux États-Unis où se fera son expansion de façon notable[1].

La marque a créé quatre collections: « Silver Label » pour les costumes, vestes et pantalons habillés, « Blue Label » pour le sportswear représentant plus des trois quarts du chiffre d'affaires, et « Luxury Collector by Crémieux » depuis 2003, pour les vêtements vintage en série limitée[2]. la ligne intitulée « Jeans » est exclusivement pour les États-Unis.

La marque sponsorise des compétitions de tennis, puis habille l'Équipe de France de football en 2008[3]. Les ouvertures de boutiques se poursuivent jusqu'en 2011 avec l'Espagne, le Japon, et aux États-Unis. En mai 2013, la marque a créé deux parfums pour homme, disponibles en France dans un premier temps.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Yves Denis, « Preppy style et finitions tailleur », sur dandy-magazine.com, Dandy Magazine (consulté le 1er août 2012)
  2. Catherine Maliszewski, « Daniel Crémieux voit luxe », Au masculin, sur lefigaro.fr, Le Figaro,‎ (consulté le 1er août 2012)
  3. Il a taillé le costume des Bleus, Le Parisien

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]