Daniel Chavarría

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chavarria.
Daniel Chavarría
Description de cette image, également commentée ci-après

Daniel Chavarria

Naissance (83 ans)
San José de Mayo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Daniel Chavarría, né le à San José de Mayo en Uruguay, est un écrivain et universitaire cubain, de langue espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il réside à Cuba depuis 1969.

Maîtrisant cinq langues, il travaille de 1975 à 1986 comme traducteur de littérature allemande. Il est ensuite nommé professeur de latin, de grec et de littérature classique à l'université de La Havane[1]. Il est l'auteur de nombreux articles littéraires et politiques.

En littérature, il touche trois genres romanesques : le roman historique, le roman picaresque et, surtout, le roman policier. Trois de ses douze romans ont été écrits en collaboration avec Justo Vasco.

Plusieurs prix lui ont été décernés, dont le Prix Hammett pour Un thé en Amazonie (Allá ellos, 1991), et le Prix Casa de las Américas pour Le Rouge sur la plume du perroquet (El rojo en la pluma del loro, 2001).

Il reçoit le Prix national de littérature de Cuba en 2010 pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Joy (1978)
  • Completo Camagüey (1983), coécrit avec Justo Vasco
  • La Sexta isla (1984)
    Publié en français sous le titre La Sixième Île, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2004 ; réédition, Paris, coll. « Rivages/Noir » no 896, 2013 (ISBN 978-2-7436-2441-5)
  • Primero muerto (1986), coécrit avec Justo Vasco
  • Allá ellos (1991)
    Publié en français sous le titre Un thé en Amazonie, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 1996 ; réédition, Paris, coll. « Rivages/Noir » no 302, 1998 (ISBN 978-2-7436-3667-8)
  • El ojo de Cibeles (1993) (autre titre El ojo Dindymenio)
    Publié en français sous le titre L’Œil de Cybèle, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 1997 ; réédition, Paris, coll. « Rivages/Noir » no 378, 2000 (ISBN 2-7436-0728-9)
  • Adiós muchachos (1994)
    Publié en français sous le titre Adiós muchachos ; réédition, Paris, coll. « Rivages/Noir » no 269, 1997 (ISBN 2-7436-0198-1)
  • Contracandela (1994), coécrit avec Justo Vasco
    Publié en français sous le titre Boomerang ; réédition, Paris, coll. « Rivages/Noir » no 322, 1999 (ISBN 2-7436-0481-6)
  • Aquel año en Madrid (1998)
    Publié en français sous le titre Madrid, cette année-là, Paris, Payot & Rivages, coll. « Littérature étrangère », 1999 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Bibliothèque étrangère » no 341, 2001 (ISBN 2-7436-0798-X)
  • El rojo en la pluma del loro (2001)
    Publié en français sous le titre Le Rouge sur la plume du perroquet, coll. « Rivages/Thriller », 2003 ; réédition, Paris, coll. « Rivages/Noir » no 561, 2005 (ISBN 2-7436-1400-5)
  • Viudas de sangre (2004)
  • Una pica en Flandes (2004)
  • Príapos ó Lo que dura dura (2005)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF no FRBNF12573689q

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]