Daniel Burman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Burman
Director Daniel Burman.jpg
Daniel Burman
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Distinction

Daniel Burman (né le à Buenos Aires) est un réalisateur et producteur de cinéma argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Natif du quartier d'Once, à Buenos Aires, Daniel Burman a situé ses films les plus significatifs au cœur de ce microcosme commerçant et multicuturel. Le réalisateur débute sa carrière avec le court métrage ¿ En qué estación estamos ? (1993) qui obtient le Prix spécial de l'UNESCO. En 1995, Niños envueltos, essai de fin d'études, est inclus dans un ensemble d'œuvres réunies sous le titre Historias breves, aux côtés de Lucrecia Martel et de Israel Adrián Caetano. Après avoir créé BD Cine, sa propre maison de production, Burman réalise enfin son premier long métrage, Un crisantemo estalla en cinco esquintas (1998). Sa filmographie oscille entre comédie de mœurs et drame psychologique, souvent teinté d'une forte connotation autobiographique. On peut voir en Daniel Hendler, acteur principal d'une trilogie constituée de Esperando al mesías (2000), El abrazo partido (2003) et Derecho de familia (2006), une sorte d'alter ego, dont l'une des épreuves personnelles est centré autour de la recherche identitaire. Cette inclination vers l'analyse introspective se prolonge avec El nido vacío (2008). Daniel Burman poursuit également un parcours de producteur assez multiforme : Carnets de voyage (W. Salles, 2004) ou Mientras tanto (2006, D. Lerman) ont bénéficié de son soutien.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le sujet est un attentat meurtrier qui a eu lieu en 1994 et qui visait l'Amia, un foyer de la communauté juive du quartier d'El Once.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas Sotinel, « Daniel Burman, le dernier des cinéastes freudiens », Le Monde, 28 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]