Daniel Biga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biga.
Daniel Biga
Description de cette image, également commentée ci-après

Daniel Biga à Nice en 2009

Naissance (77 ans)
Nice
Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Daniel Biga, né le à Nice, est un poète français.

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

Poète « insoumis »[1], Daniel Biga est un des auteurs emblématiques de ce que l'on a appelé la beat generation française[2].

Il a obtenu le prix Roberge de l'Académie française[3] pour son premier livre Oiseaux Mohicans, ainsi que le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros[4] avec le compositeur Alex Grillo pour la version musicale de son livre L'Afrique est en nous, initialement publié aux éditions l'Amourier.

Il a également collaboré avec certains des artistes les plus singuliers de son temps, tels que Claude Viallat, Ernest Pignon-Ernest, Ben, Bernard Pagès, Ugo Carrega ou encore Daniel Nadaud.

Il a enseigné à l’École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole de 1988 à 2005 et a été président de la maison de la poésie de Nantes de 2001 à 2007. Il vit actuellement à Nice.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Alimentation générale, Éditions Unes, 2014
  • Le petit snack, ill. Robert Groborne, Éditions Unes, 2014
  • l'Amour d'Amirat, réédition comprenant également Né nu, Oiseaux Mohicans et Kilroy was here !, le Cherche-Midi Éditeur, 2013
  • Bienvenue à l'Athanée, l'Amourier éd., 2012
  • Impasse du progrès, TraumFabriK, 2008
  • Le sauvage des quatre chemins, Le castor Astral, 2007
  • L’Apologie de l’Animal, Collodion, 2005
  • Dialogues, discours & Cie, Tarabuste, 2005
  • Le poète ne cotise pas à la sécurité sociale anthologie 1962-2002, éd. Le Castor astral/Écrits des Forges, 2003
  • Capitaine des myrtilles, illustrations Kélig Hayel, éd. Le Dé Bleu, 2003
  • L’Afrique est en nous, L’Amourier éd., 2002
  • Cahier de textes, La belle école, 2001
  • Arrêt facultatif, Gros textes, 2001
  • Dits d’elle, Cadex éd., 2000
  • TOI…, illustrations Leinad Agib, AB, 2000
  • Le Chant des Batailles, dessins d'Ernest Pignon-Ernest, L’Amourier éd., 1999*Éloges des joies ordinaires, Wigwam éditions, 1999
  • Détache-toi de ton cadavre, Tarabuste éd., 1998
  • Ernest Pignon-Ernest : Opéra (dramma giocoso), Le Rectangle, 1998
  • La chasse au Haïku, Les éditions du Chat qui tousse, 1998
  • Sept Anges, L’Arbre éd., 1997
  • Mammifères, L’Amourier éd., 1997
  • Carnet des refuges, L’Amourier éd., 1997
  • Le bec de la plume, Cadex éd., 1994
  • Eclairs entrevus, éd. Tarabuste, 1992
  • Sur la page chaque jour, entretiens avec Jean-Luc Pouliquen, Z'éditions, 1990
  • C’est l’été !, Cadex éd., 1991
  • Stations du Chemin, éd. Le Dé Bleu, 1990
  • Oc, préface de Yves Rouquette, Les Cahiers de Garlaban, 1989
  • L'immigré, atelier Cigogne, 1989
  • Bigarrures, éd. Telo Martius, 1986
  • Né nu, Le Cherche midi, 1984
  • L'Amour d'Amirat, Le Cherche-Midi Éditeur, 1984
  • Histoire de l'Air, éd. Papyrus, 1983
  • Pas un jour sans une ligne, Fonds École de Nice, 1983
  • Moins ivre, éd. revue Aléatoire, 1983
  • Esquisses pour un schéma du rivage de l'Amour Total, éditions Saint-Germain-des-Prés, 1975
  • Octobre, éd. Pierre-Jean Oswald, 1973
  • Kilroy was here !, éd. Saint-Germain-des-Prés, 1972
  • Oiseaux Mohicans, éd. Saint-Germain-des-Prés, 1969

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

À propos de Daniel Biga[modifier | modifier le code]

  • La Poévie de Daniel Biga, textes réunis par Christian Bulting, Gros textes, 2005.
  • Serge Martin, Entretien avec Daniel Biga dans Le Français aujourd'hui, no 125.
  • Jean-Luc Pouliquen, Ce lien secret qui les rassemble, (pages 119 à 124 : Daniel Biga, poète aux sources de la vie), Éditions du Petit Véhicule, collection Sur les chemins de Rochefort-sur-Loire, Nantes, 2010, (ISBN 978-2-84273-782-5).

Liens externes[modifier | modifier le code]