Danica Roem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Danica Roem
2017.07.26 Protest Trans Military Ban, White House, Washington DC USA 7684 (36056856301) (cropped).jpg
Fonction
Membre de la chambre des représentants de Virginie
Virginia's 13th House of Delegates district (en)
depuis le
Bob Marshall (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Danica Roem (en anglais [ˈɹoʊm]), née Dan Roem le , est une personnalité transgenre, une journaliste, une femme politique et une chanteuse américaine.

Membre du Parti démocrate de Virginie, Danica Roem est élue en novembre 2017 à la chambre des délégués de Virginie et réélue en novembre 2019. Elle est la première personne officiellement transgenre à remporter une élection locale aux États-Unis et à effectuer son mandat.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

À sa naissance, Danica Roem est un garçon que ses parents, Marian et John Paul Roem, prénomment Dan[1]. Son enfance et son adolescence se passent dans le comté de Prince William en Virginie[2],[3].

Orphelin de père, qui s'est suicidé alors qu'il n'a que 3 ans, Dan Roem est ensuite élevé par son grand-père paternel, Anthony Oliveto[4].

Durant ses études de journalisme à l'université Saint-Bonaventure dans New York[5], il participe à un concours de drag queen[3] puis revient en Virginie[4].

À l'âge de 29 ans, Roem fait son coming out trans et entame à ce moment une transition qui le conduit deux ans plus tard au changement officiel de son prénom, pour Danica, et à l'inscription de son changement de sexe de garçon en fille sur ses papiers d'identité[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Danica Roem travaille pendant neuf ans comme journaliste, pour le Gainesville Times et pour le Prince William Times[2]. Elle remporte plusieurs prix de la Virginia Press Association[2].

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

En janvier 2017, Danica Roem déclare sa candidature à la primaire du parti démocrate pour concourir à l'élection du représentant du treizième district à la chambre des délégués de Virginie[6],[7], un siège détenu depuis 25 ans par le républicain Bob Marshall[7],[8], remarqué notamment pour son homophobie[9].

Elle reçoit le soutien de la Gay & Lesbian Victory Fund (en)[10] et du Progressive Change Campaign Committee (en)[11]. Entre le 1er avril et le 1er juin, Roem reçoit 1 064 dons inférieurs à cent dollars, soit davantage que les autres candidats à l'exception de Chris Hurst[12]. Son programme est basé sur des problématiques économiques et de transport[13],[14].

Danica Roem remporte la primaire démocrate le [15],[16].

En juillet 2017, à la suite de l'annonce de Donald Trump d'écarter les personnes transgenres de l'armée américaine, elle reçoit 50 000 dollars de la part du Milwaukee County Executive Chris Abele (en)[13],[17].

En août 2017, Roem reçoit le soutien de la Human Rights Campaign[18], et en octobre 2017 celui de Joe Biden[19].

En septembre 2017, elle poste sur internet une vidéo intitulée Just Who I Am dans laquelle elle répond à ses opposants qui refusent de s'adresser à elle en tant que femme ou de la désigner en adoptant le genre féminin[8].

En octobre 2017, une campagne d'appels téléphoniques automatisés (robocall) adressés aux résidents de Virginie et diffusant des messages anti-transgenres est menée à son encontre. Roem affirme que les appels émanent de l'American Principles Project (en), qui a fait circuler une pétition Stop Transgender Medical Experimentation on Children[20],[21]. Le même mois, le Parti républicain de Virginie envoie des flyers attaquant les affirmations tenues par Roem dans une interview de septembre, en utilisant des pronoms masculins pour la désigner. Le directeur exécutif du parti rejette l'idée qu'il s'agisse d'une attaque envers l'identité de genre de Roem[22].

Le , elle remporte avec 55 % des voix l'élection face au républicain Robert Marshall[23]. Sa victoire est considérée comme « historique »[24]. Elle devient la première personne ouvertement transgenre à remporter une élection locale aux États-Unis et à occuper son mandat[25],[26],[27],[28].

Cab Ride Home[modifier | modifier le code]

Danica Roem est la chanteuse du groupe de thrash metal Cab Ride Home[29]. En 2017, le groupe sort un album intitulé Crash the Gate sur Bandcamp[30].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Témoignage d'un de ses anciens professeurs
  2. a b et c (en) Kim Kelly, « This Trans Metalhead Stepmom Is Making a Historic Run for Office in Virginia », sur Noisey, Vice, (consulté le 14 juin 2017).
  3. a b et c https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/danica-roem-est-lapremiere-femme-transgenre-elue-en-virginie_2466124.html Francetvinfo du 13/11/2017]
  4. a et b (en) Olivo, Antonio, « Danica Roem: Policy wonk in a rainbow headscarf », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 8 novembre 2017).
  5. (en) Julie Moreau, « Will 2017 be the "Year of the Trans Candidate"? », NBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2017).
  6. (en) Graham Moomaw, « Virginia lawmaker proposes North Carolina-style bill to restrict transgender bathroom access », Richmond Times-Dispatch,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2017).
  7. a et b (en) Fenit Nirappil, « Democratic challenger to Marshall would be Va.'s first openly transgender lawmaker », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2017).
  8. a et b (en) Antonio Olivo, « ‘Just who I am’: In new ad, Va. Democratic candidate discusses being transgender », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017).
  9. Sébastien Seibt, « États-Unis : Danica Roem devient la première élue transgenre en battant un candidat homophobe », sur France 24, .
  10. (en) John Riley, « Victory Fund endorses Danica Roem for Virginia House of Delegates », sur Metro Weekly, (consulté le 14 juin 2017).
  11. (en) Michael K. Lavers, « Progressive PAC endorses Danica Roem », Washington Blade,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2017).
  12. (en) Jill Palermo, « Transgender candidate vying to oust Marshall leads in small-dollar donations », Fauquier Times,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2017).
  13. a et b Samantha Allen, « Danica Roem Is Making Trans Political History In Virginia », sur The Daily Beast, (consulté le 18 juin 2017).
  14. (en) Taylor Link, « Virginia Democrats select Danica Roem, a transgender journalist, for state government », sur Salon, (consulté le 14 juin 2017).
  15. (en) Julie Moreau, « Transgender Candidate Danica Roem Wins Virginia Primary, Makes History », NBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2017).
  16. (en) Antonio Olivo, « She is transgender. He proposed a ‘bathroom bill.’ They’re running against each other in Northern Virginia. », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017).
  17. (en) Fenit Nirappil, « Trump’s military ban prompts $50k donation to transgender Va. candidate », sur The Washington Post, (consulté le 27 juillet 2017).
  18. (en) Steven Peters, « HRC Endorses Danica Roem | Human Rights Campaign », sur Human Rights Campaign, (consulté le 12 octobre 2017).
  19. (en) Julie Moreau, « Danica Roem's Historic Candidacy Puts Spotlight on Virginia Delegate Race », NBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2017).
  20. (en) Michael K. Lavers, « Danica Roem campaign reports anti-transgender robocalls », Washington Blade,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017).
  21. (en) Antonio Olivo, « Conservative groups take aim at Va. Democrat’s transgender identity », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017).
  22. (en) Siddiqui, Faiz, « Campaign flier paid for by Virgina GOP 'misgenders' Democratic candidate », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 3 novembre 2017).
  23. Florian Bardou, « Elections : Danica Roem, pionnière transgenre aux Etats-Unis », sur Libération, .
  24. « Victoire historique d'une candidate transgenre en Amérique », sur L'Express, .
  25. (en) Olivo, Antonio, « Danica Roem of Virginia to be first openly transgender person elected, seated in a U.S. statehouse », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 8 novembre 2017).
  26. (en) Michael Lavers, « Danica Roem: Campaign is 'not based on my gender' », Washington Blade: Gay News, Politics, LGBT Rights,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017).
  27. « Etats-Unis: Danica Roem devient la première élue locale ouvertement transgenre », sur 20 Minutes, .
  28. « Danica Roem remporte une élection en Virginie et devient la première élue locale ouvertement trans des États-Unis », sur Huffingtonpost, .
  29. (en) Benjamin Pineros, « Proud "homophobe" loses huge US election to a transgender thrash metal vocalist », sur Lost at E Minor, (consulté le 2 avril 2019).
  30. (en) Aaron Williams, « The First Trans Woman Elected to Virginia State Legislature Is Also a Hardcore Metal Singer », sur Uproxx, (consulté le 2 avril 2019).