Danae Stratou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Danái Strátou (grec moderne : Δανάη Στράτου), connue à l’étranger sous le nom de Danae Stratou, née à Athènes (Grèce) en 1964, est une artiste travaillant dans le domaine des installations multimédia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Stratou a suivi des cours de sculpture au Central Saint Martins College of Art and Design (Université des arts de Londres) de 1983 à 1988.

Elle est titulaire d'un BA(Hons) Fine Art - Sculpture.

Elle a été professeur associé à la Superior School of Fine Arts d'Athènes de 2007 à 2012 dans la classe de Master of Fine Arts.

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

« Desert Breath »

Danae Stratou a représenté la Grèce à la 48e Biennale de Venise en 1999.

Elle a également participé aux expositions suivantes :

Le cœur de son travail consiste en des installations extérieures et intérieures à grande échelle. Dans son travail, elle utilise différents médias, des éléments naturels aux technologies numériques comme la vidéo, la photographie et le son, ainsi que du texte, des composants architecturaux ou des constructions métalliques, créant ainsi des environnements et des installations audiovisuelles tactiles.

En 2010, elle a initié et co-fondé l'organisation sans but lucratif Vital Space, une plate-forme artistique globale, interdisciplinaire, transmédia, qui s'attaque aux problèmes urgents de notre époque[3].

Elle est l'un des trois membres du groupe connu sous le nom D.A.ST Arteam, qui a créé « Desert Breath », l'un des plus grands projets de Land art à travers le monde, couvrant 100 000 m2, situé dans l'est du Sahara égyptien, en bordure de la mer Rouge, en Égypte (1997).

Depuis 1999, elle est représentée en Grèce par la galerie Zoumboulakis à Athènes, où elle a présenté ses deux premières expositions individuelles : See Through (2005) et CUT - 7 dividing lines (2007)[4].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle est l'épouse de l'économiste et homme politique grec Yánis Varoufákis[5].

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • THE GLOBALISING WALL: Focusing on the US | Mexico Border (installation photographique), University of Texas at Austin - LBJ School of Public Affairs, Austin, Texas, USA (2014).
  • Ghosts of Texas (installation photographique), Salon de Bricolage, Athènes, Grèce (2013-14).
  • The Globalising Wall, Mangere Arts Centre - Ngā Tohu o UenukuArts and Culture, Auckland, Nouvelle-Zélande (2012-13)
  • Vital Space – Istanbul, SCA Galleries (Sydney College of the Arts), Sydney, Australie (2012)
  • IT’S TIME TO OPEN THE BLACK BOXES!, galerie Zoumboulakis, Athènes, Grèce (2012)[6]
  • The River of Life (installation à la Old Bath House of the Winds), Athènes, Grèce (2011)
  • ICESONGS, installation à La Verrière, Fondation d’Enterprise Hermès, Bruxelles, Belgique (2010)[7]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • Sonic Time speech / sound / silence - From the EMST collection (projet : Icesongs 2), National Museum of Contemporary Art (EMST), Athènes, Grèce (2012)[8]
  • RESTLESS (projet : The Globalising Wall), festival international d'Adélaïde, Australie (2012)
  • Politics of Art (projet : Cut - 7 diving lines), National Museum of Contemporary Art / EMST, Athènes, Grèce (2010)[9]
  • Lives and Works in Istanbul (projet : Vital Space - Istanbul), Visual Arts Directorate - Istanbul Cultural Capital of Europe 2010, Istanbul, Turquie (2010)
  • Participation à diverses expositions internationales organisées par le National Museum of Contemporary Art (EMST):

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Zoe Kosmidou, The Power of Visual Logos : Greek Women Artists, Intl Center for the Arts & Nature, 2003 (ISBN 978-9608716407)
  • The Dictionary of Greek Artists:painters-sculptors-engravers. 16th-20th century. Vol.4, Athens: Melissa Publications, 1997 (ISBN 978-9602042267)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]