Dan Philips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dan Philips
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Membre de

Dan Philip ou Dan Philips né en 1939 à Sainte-Lucie, est président de la Ligue des Noirs du Québec.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1972 : arrive au Québec et s'installe à Montréal[1]
  • 1974 : obtint un diplôme en éducation au collège Rhodes.
  • Entrepreneur en rénovation et en construction à la compagnie Dancor.
  • 1974 : devient membre de la Black Coalition of Canada et du Conseil de la communauté noire du Québec.
  • 1977-1980 : secrétaire-trésorier à la FTQ.
  • 1979 : obtient un diplôme en sciences politiques de l’Université Concordia.
  • fin des années 1970, il se joint à la Ligue des Noirs du Québec.
  • 1992 : le journal à sensation Photo Police nomme Dan Philips le trou de cul de la semaine[2].
  • 1998 : réclame la censure du monologue Nigger Black d’Yvon Deschamps.
  • 2000 : obtient le Prix Rosa Parks de la Commission des droits de la personne.
  • 2001 : obtient le prix du bénévole de l’année au Québec
  • 2004 : soutient François Rebello candidat du Bloc québécois dans Outremont[3].
  • 2005 : la Ligue des Noirs du Québec porte plainte au CRTC et au Collège des médecins contre le psychiatre Pierre Mailloux[4].
  • 2006 : donne son appui au Bloc québécois[5]
  • 2006 : Dans une conférence de presse, M. Philip diffuse la vidéo du viol collectif présumé d'une jeune femme, dans le but de critiquer la partialité de l'enquête policière[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]