Dan Lacksman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dan Lacksman
Surnom Dan Lacksman Association, Electronic System, Transvolta
Nom de naissance Daniel Pierre Lanckmans
Naissance (68 ans)
Drapeau de l'Allemagne Allemagne - Werl
Activité principale Ingénieur du son, Producteur de musique, composer
Activités annexes Dan Lacksman's Alliance, Telex
Genre musical Électronique, avant-garde, synthpop, disco
Instruments Synthesizer
Labels 77 Records
Site officiel http://danlacksman.be

Dan Lacksman (né le à Werl en Allemagne) est un compositeur et ingénieur du son belge, artiste et membre du groupe Telex, réalisateur de nombreux albums acoustiques, pop et jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1969, Dan Lacksman commence à travailler comme tape-op[Quoi ?], et, peu après, comme ingénieur du son au studio Madeleine, à Bruxelles. Il achète son premier instrument en 1970. Premier synthétiseur en Belgique, c’est un EMS VCS3.

En tant que compositeur et artiste, il obtient quelques hits internationaux dans les années 1970 (Flamenco Moog - Coconut), compose et travaille comme spécialiste des synthétiseurs dans les studios belges et européens, avec différents artistes comme Plastic Bertrand, Patrick Hernandez (17 millions d’exemplaires vendus de Born to be alive)[réf. nécessaire], Johan Verminnen, chanteur flamand, et Thijs Van Leer, du groupe Focus.

En 1978, il fonde avec Marc Moulin et Michel Moers, le groupe électronique d’avant-garde Telex. Ils sortent sur le label SIRE aux États-Unis et obtiennent quelques hits internationaux comme Twist à St Tropez, Moskow Diskow, Spike Jones et Peanuts.

En 1979, il enregistre et coréalise avec Marc Moulin le premier album de Lio, et son premier single multi-platine, Le Banana Split.

En 1980, il installe le premier studio Synsound à Bruxelles, et y travaille avec des artistes belges et internationaux comme le groupe Sparks, Alain Chamfort, Étienne Daho, Haruomi Hosono (en) du groupe Yellow Magic Orchestra. En 1983, il enregistre le second album de Thomas Dolby, The Flat Earth.

En tant que coréalisateur, il enregistre deux albums avec Sara Mandiano, dont le titre J’ai des doutes. Il enregistre et coréalise aussi pour le label Metronome, deux albums du groupe allemand Camouflage. De nombreux artistes belges comme Will Tura, Clouseau, Arno, Marie Daulne (Zap Mama), viennent au Studio Synsound pour travailler avec Dan Lacksman.

En 1993, Dan Lacksman réalise et produit le premier album de Deep Forest, qui, avec plus de trois millions de disques vendus[réf. nécessaire], obtient un succès mondial (disque de platine en Australie, en Espagne et aux États-Unis, disque d’or en France, Angleterre, Norvège et Espagne).

En mars 1995, Dan Lacksman ouvre le studio Synsound II dans une ancienne brasserie proche du studio I, les deux studios formant un ensemble. Le studio Synsound II, dont l'acoustique a été conçue par Andy Munro, a accueilli : Maurane, K’s Choice, Sttellla, Youssou N’Dour, Eros Ramazzotti et Hooverphonic.

Dan Lacksman a coproduit et réalisé deux albums de David Linx et Diederik Wissels Up Close et Bandarkah, sortis sur le label Bleu et nominés aux Django D’Or, ainsi que le dernier album de Nathalie Loriers, Silent Spring, lauréate 1999 des Django D’Or et premier Django D’Or européen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]