Damphreux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Damphreux
Blason de Damphreux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Jura Jura
District Porrentruy
Communes limitrophes Lugnez, Beurnevésin, Bonfol, Vendlincourt, Coeuve, Basse-Allaine
NPA 2933
N° OFS 6787
Démographie
Population 178 hab. (31 décembre 2016)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 28′ 35″ nord, 7° 06′ 10″ est
Altitude 420 m
Superficie 566 ha = 5,66 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Damphreux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Damphreux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Damphreux
Liens
Site web [1]
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Damphreux est une commune suisse du canton du Jura.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est sur la commune de Damphreux que fut cultivée pour la première fois la pomme de terre dans le canton de l'Ajoie, aux environs de 1700 après avoir été importée d'Alsace, selon un document écrit datant du XVIIIe siècle qui explique qu'un agriculteur de Beurnevésin cultiva pour la première fois ce légume dans son jardin à titre expérimental[3]. La commune compte aussi dans son patrimoine une église datant du XIe siècle qui serait, selon les archives, la plus ancienne du pays ajoulot.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1870 la population a fortement chuté puisque de 389 habitants à la fin du XIXe siècle, elle est passée à 146 en 1990 pour remonter à 163 en 1996[3].

Origine du nom et des armoiries[modifier | modifier le code]

Le nom de Damphreux vient de Dunfriol (en 1178) et deviendra un peu plus tard Danfriol puis Damphriol en 1256[3]. Le nom de Dunfriol apparait pour la première fois dans des documents ecclésiastiques du XIIe siècle, cette appellation se transformera en Damphreux. Le nom d'origine signifiait demeure de Ferréol, du nom d'un des deux apôtres de la "Séquanie, qui fut martyrisé à Besançon en 212. La Séquanie était une région de la Gaulle Romaine comprenant l'Ajoie et la Franche-Comté. Les armoiries de Damphreux sont symbolisées par un écureuil[3].

Curiosités[modifier | modifier le code]

Les anciens de la commune ont une singulière façon de compter les jours en nuit[3]. L'inhumation des morts de la commune est elle aussi curieuse puisque dans cette commune l'usage veut que la famille du défunt se charge elle-même de cette tache[3].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :