Damien Spleeters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Damien Spleeters (né à Montignies-sur-Sambre le , près de Charleroi, en Belgique) est un jeune poète et romancier publié en Europe francophone pour ses ouvrages de librairie, lauréat du Prix Indications du Jeune Critique 2007 (attribué à son premier roman Transere), performeur public de son écriture associé au réseau international de l'Art performance et de la musique actuels (notamment en Belgique, en France, en Italie, au Liban, en Allemagne, au Bénin, au Canada, aux États-Unis, en Inde), dès la fin de 2005 dans le cadre international du soloNOVA Arts Festival[1] (TerraNova Collective)[2]. D'autre part il est commissaire d'événements culturels dans le réseau élargi de la poésie contemporaine et actuelle alliée à la musique de création populaire ou expérimentale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Damien Spleeters a fait des études de journalisme et communication à l'université libre (ULB) de Bruxelles, puis un master en théâtre à la Sorbonne, à Paris, obtenu en 2009. À dix huit ans, alors qu'il est en première année de journalisme, il répond à une annonce pour un stage aux éditions maelstrÖm[3], rencontrant ainsi, à juste titre de ses préoccupations poétiques, l'éditeur de l'association, David Giannoni[4], également fondateur et poète du mouvement de La Troupe poétique nomade[5] ; par nomade, entendre non seulement le mouvement du groupe ralliant des manifestations à l'étranger, mais encore les poètes de passage dans les manifestations internationales organisées par le groupe même ('fiEstivals')[6], telles des personnalités aussi diverses en termes d'art et de génération que Lawrence Ferlinghetti, Alejandro Jodorowsky, Anne Waldman, Fernando Arrabal, Antoine Boute, Véronique Bergen, et beaucoup d'autres. La même année il publie son premier recueil de poèmes Amen dans ce cadre où l'année suivante il expérimente ses premières performances publiques. Il y publiera tous ses ouvrages (six jusqu'à 2009) et y restera attaché jusqu'à l'année 2009-2010 comme commissaire d'événements, année de sa programmation inaugurale de l'opus New Yorkais du fiEstival[7]. Cependant il répond à des invitations personnelles et collectives dans d'autres contextes, par exemple à Paris[8] et accompagne la réalisation de sa pièce de Théâtre, La pièce, par Sarah Flock[9].

Il explique sa poésie et sa littérature selon une attribution instrumentale du poète par le critique et poète brésilien Ricardo Domeneck : 'corpOTALIDADE'[10] (s'inspirant de l'orthographie conceptuelle de Ricardo Aleixo)[11] ; en version française le terme devient 'corpORALITÉ'[12], transgenre des arts contemporains du corps contraint et rebelle dits Body Art[13] (Art corporel). Damien Spleeters l'exprime dans une diction performative contenant le souffle, l'exhalant par la voix sans le requérir -- sinon dans un verre clos, par exemple, -- rythmée sans distance physique de sa présentation personnelle à la diction elle-même[14], (que d'aucuns au vu de la typographie pourraient prendre à tort pour du slam). Aussi, le rapport de sa poésie à sa biographie peut suggérer le nuage de Tchernobil, la catastrophe ayant lieu quelques semaines après sa naissance.

Au cours de l'année 2009 il émigre et réside par intermittence aux États-Unis, à Washington, où il prépare une recherche sur la société américaine et sa culture actuelles au long de la piste ancienne des Hobos. En matière d'écriture il annonce son nouveau projet dans un texte manifeste autocritique, publié sur remue.net en janvier 2010, Hobos WestWeGo[15]. Puis la tournée annuelle du fiEstival étant conclue il commence sa route en juillet 2010, en même temps qu'il ouvre le blog multimedia de ces journaliers dans un journal numérique français grand public, généraliste et gratuit sur Internet (et mensuel imprimé vendu en kiosques), auquel il donne le titre extrait du manifeste de janvier : West We Go[16] (sur Rue89), devise des vagabonds qui parcouraient les États-Unis d'Est en Ouest, passagers clandestins dans les trains de marchandise (ceux-là même qui inspirèrent la Beat Generation des "clochards célestes" de Kerouac).

À partir du mois d'octobre 2010 les actes de West We Go sont diffusés en miroir dans le site d'un quotidien belge grand public (Le soir)[17]. Certains de ces articles sont traduits en néerlandais pour des publications groupées, dans le media émergent apache.be[18], ou en anglais pour des publications séparées, ainsi le reportage Europe vs États-Unis : « Imaginez que la France fasse sécession… » du 28 septembre 2010, rhétorique comparative de la crise séparatiste en Belgique, sélectionné pour Rue89 dans World Meets.US[19] (revue américaine de la Presse internationale étrangère aux États-Unis).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages de librairie

  • AMEN, bookleg, poésie, Maelström, 2005
  • Transere, roman, Maelström, 2006
  • La Prophétie, bookleg, théâtre, Maelström, 2008
  • Ouroboros, bookleg, poésie, Maelström, 2008
  • La pièce, bookleg, théâtre, Maelström, 2008
  • Tout ça c'est dans la tête, roman, Maelström, 2009
ebooks
  • Tout ça s'est dans ta tête[20]
  • Transere[21]

Théâtre vivant[modifier | modifier le code]

  • La pièce (mise en scène par Sarah Flock, avec les onze comédiens de la Compagnie du Silène et l'auteur, création originale pour l'Atelier de la Dolce Vita, Saint Josse, Bruxelles 2008)[22]

Performances et lectures publiques[modifier | modifier le code]

  • in Nouvel an poétique de la Maison de la poésie d'Amay, 2008, 2009
  • in SIPoef, Cotonou, Bénin (2009)
  • in Festival de Poésie de Namur BE (2008)
  • in La Rayuela, Berlin DE (2008)
  • in FrancOFFonies de Québec-Stadaconé CA (2008)
  • in fIEstival, Bruxelles (CA), Québec (CA), Paris (FR), Pise (Italie), New York (NY USA), Beyrouth (LIB), 2007, 2008, 2009
  • in Soirées de la poésie de la Foire du livre de Bruxelles (2008)
  • in soloNOVA FESTIVAL, Terranova Collective, festival international nomade de performances poétiques, opus FR Nancy-Metz, 21-26 novembre 2005 (pdf in Poezibao)

Commissaire d'événements culturels[modifier | modifier le code]

  • Programmation des soirées poétiques et musicales, Le OFF, Maison des colonies, Bruxelles, 2008 (Petit souvenir du OFF 08 slam, audio-vidéo)

dans le cadre de la Troupe poétique nomade du mouvement maelstrÖm reEvolution :

  • Commissaire du fIEstival, Bruxelles, Paris, New York, Beyrouth, 2009 (Information de la programmation américaine dans le site Nomadic)

Prix littéraire[modifier | modifier le code]

  • Transere, Prix Indications du Jeune Critique 2007[23].
  • * Transere finaliste du Prix Gros Sel 2007.

Actes en référence[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • L’Appel court-métrage DV, Damien Spleeters auteur réalisateur[24] (2005)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Damien Speeters, photographie, citation du Festival international de Terranova, soloNOVA Arts Festival, opus 2005 FR Nancy-Metz (Rèvoésie).
  2. Terranova Collective' et 'soloNOVA Arts Festival', le site (anglophone).
  3. maelstrÖm reEvolution. le site de l'édition.
  4. Interview de David Giannoni (pdf), extrait de la revue Indications (avril 2005).
  5. Troupe poétique nomade (MySpace)
  6. maelstrÖm fiEstivals le site du fiEstival.
  7. New York fiEstival #1 (New York in French), mai 2010.
  8. Paris en toutes lettres dans le 18e les 5, 6 et 7 juin, parvis poétiques de Marc Delouze et fondation Boris Vian, (Asso Mag) 2009.
  9. Sarah Flock et Damien Spleeters, interview (comedien.be, 2008).
  10. corpORALIDADE, Ricardo Domeneck, Jovens poetas europeus: Damien Spleeters, (blog Rocirda Demencock, 2009).
  11. Jaguadarte - posse de Ricardo Alexio, blog dédié, bibliographie ; auteur parmi le collectif de référence de Callaloo vol.18 Number 4 (The Johns Hopkins University Press, 1995).
  12. 'CorpORALITÉ', Damien Spleeters, fiche d'auteur, Maison de la poésie et de la langue française Wallonie-Bruxelles.
  13. Body Art (universalis.fr)
  14. Reading of 'Papillon performance de lecture par l'auteur et transcription bilingue du poème dans Hilda Magazine, (BE, USA 2007-2009).
  15. Hobos WestWeGo (remue.net janvier 2010).
  16. West We Go, le blog journalier de Damien Spleeters sur Rue89 (depuis le 12 juillet 2010).
  17. West We Go diffusion numérique simultanée en miroir de Rue89 dans Le soir) (BE) (depuis octobre 2010).
  18. http://www.apache.be/category/nieuws/reportage/west-we-go/ West We Go' in het Nederlands (apache.be).
  19. World Meet US How America's Civil War Defines the U.S. South, and Perhaps One Day, Europe, Damien Spleeters traduit par Mary Kenney, citation de Rue89 in WorldMeets.US (sept-oct 2010).
  20. Tout ça c'est dans ta tête (en.cameleo).
  21. Transere (en.cameleo).
  22. "La Pièce" par Les Enfants de Silène, information de la programmation (quefaire.be, 2008).
  23. Coup de jeune sur la littérature, Adrienne Nizet, à propos du prix PIJC, Le soir (lesoir.be 14 mars 2007).
  24. L'appel court-métrage DV, Damien Spleeters auteur réalisateur (Maison de la poésie BE 6 nov. 2006).
  • La nouvelle poésie française de Belgique. Réflexion autour d'une publication récente, citation de Damien Spleeters par Yves Namur, Académie royale de langue et de littérature française de Belgique (pdf), 2009
  • Information du OFF 2008 Bruxelles aura son salon du livre off, Nicolas Ancion, Biblio Obs, Nouvel Observateur, 22 octobre 2007
  • Three Rooms Press New York NY, 2 juin 2010
  • Les chemins particuliers de Damien Spleeters Revue des ressources, A. G. Certhoux, oct. 2010 (ISSN 1776-0887)
  • Intervention dans le cadre de la conservation du patrimoine industriel, reportage (RTBF), Charleroi, 2007
  • Information de la performance du 25 janvier 2007 de Damien Spleeters, poésie et musique, au Théâtre Poème (Poezibao), Bruxelles 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]