Damien Gaudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudin.
Damien Gaudin
2015 UEC Track Elite European Championships 213.JPG

Damien Gaudin (2015)

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires

10 Championnats
MaillotFra.PNG Champion de France de poursuite (2009, 2010 et 2012)
MaillotFra.PNG Champion de France de poursuite par équipes (2008, 2009, 2010 et 2011)

MaillotFra.PNG Champion de France de l'américaine (2006, 2008 et 2010)
Damien Gaudin sur le Tour des Flandres 2010.

Damien Gaudin, né le à Beaupréau (Maine-et-Loire), est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Armée de Terre. Son palmarès comprend notamment plusieurs titres de champion de France de cyclisme sur piste et une participation aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 où il se classe cinquième de la poursuite par équipes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence le vélo au sein du Beaupréau Vélo Sport. Il rejoint ensuite le Vendée U, antichambre de l'actuelle équipe cycliste professionnelle Direct Énergie. Il passe professionnel et intègre l'équipe ProTour Bouygues Telecom en 2008[2], alors dirigée par Jean-René Bernaudeau.

Le 28 août 2013, la formation AG2R La Mondiale annonce la signature pour 3 ans à partir de la saison 2014 de Damien Gaudin[3]. Il y est accompagné de son ami Sébastien Turgot avec qui il court dans la même équipe depuis la période Vendée U[1].

Son contrat n'est pas reconduit par les dirigeants d'AG2R La Mondiale au deuxième semestre 2016.

La piste[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la piste, Damien Gaudin remporte plusieurs titres de champion de France espoirs. Il est également quadruple champion de France de poursuite par équipes (2008, 2009, 2010, 2011) et de l'américaine (2006, 2008 et 2010) et triple champion de France de poursuite individuelle (2009, 2010, 2012).

Il prend la cinquième place de la poursuite par équipes masculine aux Jeux olympiques d'été de 2008 au sein de l'équipe de France.

En septembre 2013, il déclare souhaiter participer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro avec les pistards français[4].

Sélectionné pour représenter la France lors des mondiaux du 18 au sur le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, il bat deux fois le record de France de la poursuite par équipe avec Bryan Coquard, Julien Duval et Julien Morice. Cette performance permet à la France de terminer septième de l'épreuve[5].

La route[modifier | modifier le code]

Sur route, Gaudin remporte le Chrono des Herbiers junior en 2003 et Paris-Roubaix espoirs en 2007, sous le maillot de l'équipe cycliste amateurs Vendée U. En 2009, passé professionnel depuis un an sous les couleurs de Bbox, il termine 24e de Paris-Roubaix, et prend part à son premier Tour d'Espagne. En 2011, il termine 16e de Paris-Roubaix et 2e du prologue du Tour de Luxembourg derrière le Suisse Fabian Cancellara. En 2012, il finit 25e de Paris-Roubaix puis avec une 20e des Quatre jours de Dunkerque.

Il termine quatrième et cinquième du Tour du Danemark en 2011 et 2012.

En 2013, il réalise sa meilleure saison. Il remporte le prologue de Paris-Nice disputé à Houilles. Quelques semaines plus tard, il remporte sa seconde victoire chez les professionnels lors de Cholet-Pays de Loire. Figurant dans l'échappée matinale, celle-ci va au bout et il s'impose dans sa région au sprint devant Marcel Wyss et Rein Taaramäe[6]. Début avril, il termine cinquième de Paris-Roubaix, six ans après l'avoir gagné chez les espoirs. Non sélectionné sur le Tour de France et ayant des difficultés relationnelles avec l'encadrement de son équipe depuis les classiques flandriennes, Gaudin, accompagné, de Sébastien Turgot, décident de quitter ensemble Europcar en fin de saison. Les deux coureurs rejoignent AG2R La Mondiale et s'engagent pour trois ans[1]. Pour 2014, Gaudin et Turgot sont les leaders de l'équipe pour les classiques flandriennes, Gaudin doit également participer à un grand tour[1].

Son passage chez AG2R La Mondiale s'avère difficile. Il ne parvient pas à confirmer ses résultats au sein de l'équipe Europcar. Lors de sa deuxième saison, il participe à son premier Tour de France. En effet, à cinq jours du départ du Tour de France 2015, il remplace Patrick Gretsch, jugé insuffisamment en forme par son encadrement technique, au sein de l'équipe AG2R La Mondiale[7]. Il participe donc pour la première fois à la plus grande course par étapes française qu'il termine en 146e position après avoir travaillé pour ses leaders Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud. Lors de son passage chez Ag2r, il obtient son meilleur résultat en prenant la quatrième place du Grand Prix de la Somme 2015 et en se classant deux fois dans le top 10 des Quatre Jours de Dunkerque.

Non-conservé par l'équipe World Tour en 2017, il s'engage avec l'équipe continentale française de l'Armée de Terre (troisième division)[8]. Il remporte le Tro Bro Leon cette même année.

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[9] nc[10] nc[11]
UCI Europe Tour 233e[12] 1061e[13] 235e[14] 316e[15] 126e[16]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Baptiste Bouthier, « Gaudin-Turgot, les deux frères », sur velochrono.fr,
  2. Bouygues Telecom announces new signings, cyclingnews.com, 6 juillet 2007
  3. « AG2R La Mondiale recrute Gaudin après Turgot », sur eurosport.fr, (consulté le 28 août 2013)
  4. http://www.ffc.fr/a_encart_centraux/ACTU_Depeches_LA_FRANCE_CYCLISTE_PISTE.asp?actu_id=4106
  5. Valentin Nunes et Valentin Glo, « Damien Gaudin : "Une victoire pour nous" », sur cyclismactu.fr, (consulté le 21 février 2015)
  6. Thomas Lecloux, « Damien Gaudin le plus fort », sur cyclismactu.net,
  7. « AG2R: Damien Gaudin remplace Patrick Gretsch », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  8. L'Armée de terre en ordre de marche
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 5 octobre 2015)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 octobre 2016)
  12. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :