Dame Stanca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dame Stanca
Manastirea Mihai Voda MV si DS.jpg
Doamna Stanca et Mihai Viteazul (portrait dans le Monastère Mihai Vodă de Bucarest.
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Décès
Conjoint
Enfant

Dame Stanca roumain: Doamma Stanca (née dans la seconde moitié du XVIe siècle - morte en 1603) était la femme de Michel Ier. Selon la tradition ils se sont mariés dans l'église de Proieni, județ de Vâlcea, en 1584.

Famille[modifier | modifier le code]

Stanca était la fille de la « jupânese » Neacșa, nonne sous le nom de Maria, elle avait un frère Dragomir, futur grand Boyard sous le règne de Matthieu Basarab. Elle était de plus la nièce par son père ou sa mère du ban de Craiova Dobromir Cretsulescu (1568-1581). Son père était peut-être le postelnic (ministre des affaires étrangères, chef des clucères) Dumitru[1] ou un jupân nommé Stan héritier du domaine de Cârstienești dans le Județ de Vâlcea[2].

Stanca à Făgăraș[modifier | modifier le code]

En 1600, maître temporaire de la Citadelle de Făgăraș en Transylvanie, Michel Ier, donne le domaine Făgăraș à son épouse Stanca et y héberge sa famille jusqu'en 1601. Il s'y retire après sa défaite de bataille de Mirăslău (18/). Stanca s'y était installée avec leurs deux enfants, Nicolae Pătrașcu et Florica. et Michel avait fait édifier une église pour sa famille dans la partie sud de la ville. Après la bataille de Mirăslău, les membres de la famille princière sont considérés comme des otage de la cité, et après le meurtre du Voïvode près de Turda, les 9 et , Stanca y vécut jusqu'à sa mort traitée comme une domestique.

Commémoration de Doamna Stanca[modifier | modifier le code]

Stanca et son fils Nicolae Pătrașcu.

En 1938, sur la proposition de Nicolae Iorga, la section Făgăraș du groupe des femmes roumaines, a pris l'initiative de faire édifier un buste de « Dame Stanca ». La statue a été réalisée en 1938 par le sculpteur Spiridon Georgescu (1887-1974) et Le monument érigé en face de la citadelle de Făgăraș. Sur la base du monument une inscription rappelle les humiliations subies par Stanca avant sa mort.

Des lycées à Făgăraș et à Satu Mare portent son noms: Colegiul Național Doamna Stanca et des rues de Făgăraș, Bucarest Ploiești, Râmnicu Vâlcea et Șelimbăr, dans le Județ de Sibiu lui sont également consacrées: strada Doamna Stanca.

Représentation cinématographie[modifier | modifier le code]

Dans le film Buzduganul cu trei peceți de 1977 son personnage est interprété par l'actrice Olga Bucătaru, et dans Mihai Viteazul de 1971 par Ioana Bulcă.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Europäische Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh, Francfort-sur-le-Main, 2004 (ISBN 3465032926), Basarab (Bassaraba, Basaraba) Voiewoden der Walachei III Volume III Tafel 195:
  2. (ro)Ioan C. Filitti, Mama și soția lui Mihai Viteazul (ediție revizuită), Scrisul Românesc, Craiova 1934, p. 16.