Dame Nijō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dame Nijō (後深草院二条, Go-Fukakusa in no Nijō?, 1258 - après 1307) est une concubine impériale japonaise du XIIIe siècle. Fille du grand conseiller impérial Koga Masatada, cette dame de cour de l'époque Kamakura est l'auteure du Towazugatari (とはずがたり), forme de journal féminin très en vogue à cette époque. Cette œuvre à la première personne est un témoin contemporain de la vie à la cour de l'époque, de ses coutumes, de ses règles…

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Splendeurs et misères d'une favorite (Towazugatari), Éditions Philippe Picquier, Collection Le Pavillon des corps curieux, 713 p. (2004) (ISBN 2-87730-719-0)
  • (en) Elsa Claire Camille Chanez, Rewriting Lady Nijō’s story : Transformation, Retelling, and Replacement in Modern Adaptations of Towazugatari, The University of British Columbia, , 137 p. (lire en ligne) [PDF]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :