Dale Mortensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mortensen.
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dale Thomas Mortensen
Description de l'image Dale Mortensen.jpg.
Naissance
Enterprise, Oregon (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Décès (à 74 ans)
Wilmette, Illinois (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Nationalité américaine
Champs Économie (Économie du travail)
Institutions Université Northwestern
Diplôme Université Willamette
Université Carnegie-Mellon
Renommé pour théorie du job search
Distinctions IZA Prize in Labor Economics, « prix Nobel d'économie » 2010

Dale Thomas Mortensen, né le à Enterprise dans l’Oregon et mort le [1] à Wilmette dans l'Illinois, est un économiste américain. Il a reçu le prix Nobel d'économie en 2010, étant co-lauréat avec Peter A. Diamond et Christopher A. Pissarides pour leur analyse des équilibres de marchés en situation de chômage frictionnel (théorie du job search).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • D. Mortensen and E. Nagypál (2007), 'More on unemployment and vacancy fluctuations.' Review of Economic Dynamics 10 (3), p. 327–47.
  • D. Mortensen (2005), Wage Dispersion: Why Are Similar Workers Paid Differently?, MIT Press. (ISBN 0-262-63319-1)
  • K. Burdett and D. Mortensen (1998), 'Wage differentials, employer size, and unemployment.' International Economic Review 39, p. 257–73.
  • D. Mortensen and C. Pissarides (1994), 'Job creation and job destruction in the theory of unemployment.' Review of Economic Studies 61, p. 397–415.
  • D. Mortensen (1986), 'Job search and labor market analysis.' Ch. 15 of Handbook of Labor Economics, vol. 2, O. Ashenfelter and R. Layard, eds., North-Holland.
  • D. Mortensen (1982), 'Property rights and efficiency of mating, racing, and related games.' American Economic Review 72 (5), p. 968–79.
  • D. Mortensen (1982), 'The matching process as a non-cooperative/bargaining game.' In The Economics of Information and Uncertainty, J. McCall, ed., NBER, (ISBN 0-226-55559-3).
  • D. Mortensen (1972), 'A theory of wage and employment dynamics.' In Microeconomic Foundations of Employment and Inflation Theory, E. Phelps et al., eds., Norton, (ISBN 978-0-393-09326-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]