Daimús

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daimús
Daimuz (es)
Blason de Daimús
Héraldique
Vue de la promenade maritime de Daimús.
Vue de la promenade maritime de Daimús.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Province de Valence Province de Valence
Comarque Safor
District judic. Gandie
Maire
Mandat
Francisco Javier Planes Planes (PP)
Depuis 2011
Code postal 46710
Démographie
Gentilé Musero/a
Population 2 830 hab. (2013)
Densité 898 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 58′ 12″ N 0° 09′ 14″ O / 38.97, -0.15388938° 58′ 12″ Nord 0° 09′ 14″ Ouest / 38.97, -0.153889
Altitude 6 m
Superficie 315 ha = 3,15 km2
Bordée par Méditerranée
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
Daimús

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Daimús

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Daimús
Liens
Site web www.ajuntamentdaimus.com

Daimús, en valencien et officiellement[1],[2] (Daimuz en castillan), est une commune d'Espagne de la province de Valence dans la Communauté valencienne. Elle est située dans la comarque de la Safor et dans la zone à prédominance linguistique valencienne[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Daimús est situé dans le verger de Gandie (Huerta de Gandia), près de la côte méditerranéenne. Le territoire municipal est complètement plat. Il est traversé par le canal de Daimuz et de Azagador, ce dernier marquant la limite avec le territoire de Guardamar.

On accède à Daimús, depuis Valence en empruntant la nationale N-337, puis la CV-670.

La commune se divisait de trois zones bien différenciées qui tendent actuellement à perdre de leur pertinence :

  • la Plage de Daimús sur le littoral méditerranéen qui se distingue par son architecture,
  • "Els Pedregals" un ensemble situé plus à l'intérieur, composé de maisons familiales peu élevées ; son nom vient de la présence importante des galets venant de la mer qui pavaient ses rues.
  • le centre urbain de Daimús situé à une altitude plus élevée, dans l'intérieur des terres.

On trouve également un petit groupe de maisons au nord-ouest de la commune, appelé "La Mingola".

Communes lmitrophes[modifier | modifier le code]

La commune de Daimús est entourée par les communes suivantes : Gandie et Guardamar, toutes dans la province de Valence.

Histoire[modifier | modifier le code]

On a trouvé des traces de ce village remontant jusqu'à la période romaine. Le peuplement romain dut commencer au premier siècle de notre ère, comme semble l'indiquer la découverte d'un denier d'argent de la famille Acilia, datant de l'an 54, avec un as de bronze de Domitien datant de l'an 82. Ce peuplement perdura, sans doute, jusqu'à la conquête musulmane.

Le village appartint à Gandie, mais il s'en sépara en 1535. Il eut pour seigneur Vicente Ferrer et, plus tard, le Comte de Almenara. L'expulsion des Maures laissa le village complètement désert.

Démographie[modifier | modifier le code]

Evolution démographique
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2005 2007 2008
1.218 1.277 1.293 1.389 1.438 1.674 1.855 2.242 2.353 2.862 3.007

Administration[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La principale activité du village est l'agriculture, notamment la culture des oranges et des légumes. L'industrie et les services sont peu développés, la plupart du temps ils sont liés au conditionnement ou à la vente des oranges.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale dédiée à Saint-Pierre (San Pedro Apóstol).

Fêtes municipales[modifier | modifier le code]

  • Fiestas Mayores Célébrées le 29 juin, en l'honneur de San Pedro Apóstol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) Empar Minguet i Tomàs, Els processos de normalització lingüística en l'àmbit municipal valencià, Valence, Universitat de València,‎ , 1 199 p. (ISBN 84-370-6368-X), p. 385
  2. Officiel depuis le 5 juin 1983 (auparavant Daimuz).
  3. Loi 4/1983 du 23 novembre 1983 relative à l'utilisation et l'enseignement du valencien

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • (es) Varaciones de los municipios de España desde 1842, Ministerio de administraciones públicas,‎ , 364 p. (lire en ligne) [PDF]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]