Dafydd Wigley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dafydd Wigley
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
depuis le
Membre de la Ire législature du pays de Galles (d)
Caernarfon (ancienne circonscription galloise)
-
Membre du 52e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Membre du 51e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Chef de Plaid Cymru (d)
-
Membre du 50e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Membre du 49e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Membre du 48e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Membre du 47e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Membre du 46e Parlement du Royaume-Uni (d)
Caernarfon (en)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
DerbyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Bontnewydd (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
Parti politique
Archives conservées par

Dafydd Wynne Wigley, baron Wigley, PC (né David Wigley ; ) est un politicien gallois. Il est député Plaid Cymru de Caernarfon[1] de 1974 à 2001 et membre du Senedd de Caernarfon de 1999 à 2003. Il est le leader de Plaid Cymru de 1981 à 1984 et de nouveau de 1991 à 2000. Il est créé pair à vie et prend son siège à la Chambre des lords en tant que baron Wigley, de Caernarfon, le 24 janvier 2011[2].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Wigley est né à Derby, en Angleterre, le seul enfant des parents gallois Elfyn Edward Wigley et Myfanwy Batterbee. Il fréquente le lycée de Caernarfon et la Rydal School avant de se rendre à l'Université Victoria de Manchester[3] et de suivre une formation de comptable. Il estemployé par Hoover en tant que contrôleur financier avant d'entrer au Parlement.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En mai 1972, Wigley devient conseiller du conseil d'arrondissement du comté de Merthyr Tydfil d'avant 1974, après une victoire surprise dans la circonscription de Park, reléguant le conseiller travailliste sortant à la troisième place[4].

Après avoir terminé deuxième à Merioneth lors des élections générales de 1970, Wigley est devenu en 1974 l'un des trois premiers députés de Plaid Cymru à être élu au Parlement britannique. Il bat Dafydd Elis Thomas (en) pour être élu président du parti (leader) en 1981 après le départ à la retraite de Gwynfor Evans, qui dirigeait Plaid Cymru depuis 1945.

L'élection à la présidence est considérée comme déterminante pour décider de l'orientation future du Plaid Cymru. Wigley représente une social-démocratie modérée et pragmatique, contrastant fortement avec le socialisme de gauche du candidat rival Dafydd Elis Thomas. Le triomphe de Wigley en 1981 est en grande partie une victoire à la Pyrrhus - il remporte la présidence, mais Elis Thomas aura une plus grande influence sur l'idéologie du parti tout au long des années 1980. En 1984, Wigley démissionne de la présidence en raison de la santé de ses enfants, mais reprend le poste en 1991 pour un deuxième mandat après la démission de Dafydd Elis Thomas. Wigley dirige Plaid jusqu'en 2000. Il s'est retiré en tant que député aux élections générales de 2001 pour se concentrer sur son rôle au sein de l'Assemblée galloise[5].

Lors de l'Élections de l'Assemblée nationale du pays de Galles de 1999 Wigley est devenu membre de l'Assemblée nationale du pays de Galles et dirige l'opposition Plaid Cymru au parti travailliste, avant sa démission de la direction, officiellement sur avis médical, mais au milieu des rumeurs d'un complot interne contre lui en 2000.

En 2006, il demande et obtient la nomination sur la liste du parti de Plaid Cymru au nord du Pays de Galles en tant que candidat secondaire aux Élections législatives galloises de 2007 mais Plaid Cymru n'a pas obtenu de deuxième siège régional.

Il obtient une nomination Plaid Cymru pour une pairie aux côtés d'Eurfyl ap Gwilym et Janet Davies. Il a initialement retiré sa candidature après s'être plaint de la durée du processus mais a finalement obtenu une pairie.

Le 19 novembre 2010, sa nomination est annoncée[6] et il prend ses fonctions à la Chambre des lords en tant que baron Wigley, de Caernarfon dans le comté de Gwynedd, le 24 janvier 2011 soutenu par son collègue Plaid Peer Lord Elis-Thomas et Richard Faulkner, baron Faulkner de Worcester. Il prononce son premier discours le 27 janvier lors d'un débat sur le tourisme.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il épouse la harpiste internationale Elinor Bennett. Le couple a quatre enfants, son fils Hywel Wigley et sa fille Eluned Wigley et deux fils, Alun & Geraint, décédés d'une maladie génétique. La santé de ses fils a influencé l'orientation de sa carrière et il s'est fortement intéressé aux sujets des personnes handicapées, en tant que vice-président du groupe parlementaire multipartite des handicapés, vice-président de Disability Wales, vice-président de Mencap (Pays de Galles), ancien président de la Spastics 'Society of Wales et parrain du Disabled Persons Act en 1981. En 2003, Wigley est devenu pro-chancelier de l'Université du Pays de Galles[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Plaid peer Dafydd Wigley to champion disability rights », BBC News (consulté le )
  2. Rhys, « Wigley plans to take up his seat in the Lords », walesonline.co.uk (consulté le )
  3. « Wigley accepts Plaid peerage call », BBC News (consulté le )
  4. « Labour sweep in with big gains », South Wales Echo,‎ , p. 1, 6 :

    « The Welsh Nationalists... brought off a shock victory in the Park ward of Merthyr where Mr Eddie Rowlands, former chairman of the local Labour Party, was beaten into third place by Mr D. Wigley (Plaid) and Mr. Arthur Jones (Communist). »

  5. McAllister, L, Plaid Cymru: The Emergence of a Political Party, (2001), Seren
  6. « Peerage for former Plaid Cymru leader Dafydd Wigley », bbc.co.uk, (consulté le )
  7. North Wales Live, « University honour for Dafydd Wigley », sur northwales, (consulté le ).
  8. (en) « Plaid peer to champion disabled », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]