Daft Punk Unchained

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daft Punk Unchained
Réalisation Hervé Martin-Delpierre
Sociétés de production BBC Worldwide Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre documentaire
Durée 85 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Daft Punk Unchained est un documentaire français réalisé par Hervé Martin-Delpierre, sorti en 2015.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le documentaire revient sur les 20 ans de carrière de Daft Punk,et met en lumière les moments clefs de leur histoire, depuis leur premier groupe de lycée à Paris jusqu’à leur triomphe à Los Angeles où ils ont remporté cinq Grammy Awards pour leur album Random Access Memories en 2014[1].Entre fiction et réalité, magie et secrets, théâtralité et humilité, les deux Français Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont créé un univers artistique unique. Tout au long de leur carrière, ils ont choisi de maitriser sans relâche chaque maillon de leur chaîne créative. Le film met en lumière les moments clefs de leur histoire, A travers leur posture - à contre-courant de notre société du paraître - les Daft Punk nous interrogent sur la quête d'indépendance et de liberté de deux créateurs, et sur notre propre rapport à l'image, aux médias, et à la célébrité. A l'heure de la mondialisation et de l'explosion des réseaux sociaux, ils refusent d'afficher leur vrai visage et orchestrent avec précision chacune de leurs apparitions en robots.[2]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le documentaire nous plonge dans l’univers du duo masqué. Malgré l’absence des deux principaux protagonistes, cela n’empêche pas le spectateur de découvrir (ou de redécouvrir) des extraits vocaux des interviews données à des radios de Daft Punk (de 1996 à 2013), des archives rares et des témoignages exclusifs de leurs amis et proches collaborateurs où on retrouvera Pharrell Williams, Nile Rodgers, Giorgio Moroder, Kanye West, Michel Gondry, Paul Williams, Peter Lindbergh, Todd Edwards, Leiji Matsumoto, Tony Gardner, Pedro Winter et Pete Tong[1].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le long-métrage a nécessité deux ans de production et a eu lieu à Los Angeles, New York, Tokyo et Paris[5],[1]

Critique[modifier | modifier le code]

Stéphane Jourdain, du site Slate.fr, regrette que le documentaire soit « peu fourni en archives inédites [...] Et on ne perce pas le mystère Homework. Comment deux jeunes blancs becs de vingt balais à peine ont mis au monde “dans une chambre d’enfant” l’un des albums les plus marquants de l’histoire de la dance music ? On ne sait pas. ». Le journaliste déplore par ailleurs qu'aucun problème ne soit évoqué : « Toutes les questions qui fâchent sont évacuées. Au cours de ces vingt années d’existence communes, les Daft se sont-ils brouillés ? Ont-ils été tentés de se séparer ? Le docu ne le dit pas ». Par ailleurs, il remarque que la plupart des célébrités interviewées « parlent plus d’elles que des Daft Punk », alors que certaines personnes auraient du être mises davantage en avant[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Daft Punk Unchained : Replay en streaming », sur Tuxboard, (consulté le 3 juin 2019)
  2. « myCANAL : tv, séries, films en streaming en direct live ou replay », sur myCANAL (consulté le 31 juillet 2019)
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. « Daft Punk Unchained Steelbook Edition spéciale Fnac Combo Blu-ray + DVD », sur Fnac (consulté le 26 novembre 2015)
  5. « Daft Punk Unchained », sur Canal+ (consulté le 26 novembre 2015)
  6. « « Daft Punk Unchained », le documentaire qui n'a pas bien fait ses homeworks », sur Slate.fr, (consulté le 26 novembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]