Dadan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'ancienne ville de Dadan, ou Dedan, ou Dedân (graphie de la Bible de Jérusalem)[1], est située dans l'actuelle oasis d'Al-'Ula, à environ 150 km au sud-ouest de Tayma, au nord-ouest l'Arabie saoudite dans la province de Médine.

Dadan a été la capitale de l'ancien royaume de Lihyan. En raison de son importance pour le commerce de l'encens, elle a été plus tard, au moins du IIe siècle av. J.-C. au début du Ier siècle apr. J.-C., sous la domination du royaume de Ma'in.

Dadan dans la bible[modifier | modifier le code]

Jean-François Salles identifie trois séries de textes se rapportant à Dedan dans la tradition biblique : dans la haute antiquité du royaume, apparaît sa fonction caravanière et son rôle dans le commerce oriental. Les origines de Dedân remonteraient à Noé (Gén. 10, 7) ou à Abraham, dans les deux cas, Dedân est étroitement associée à Sheba (= Saba) . Cette antiquité est également évoquée dans les sources arabes (Yäqüt). Un second passage biblique cite les caravanes de Dédan : « Dans la brousse, dans la steppe, vous passez la nuit, caravanes des Dedânites » (Isa. 21, 13 : Oracle sur les Arabes 45). Enfin, Dédan apparaît dans l'évocation du commerce oriental que constitue la « Complainte sur la chute de Tyr » d'Ezéchiel : « Les fils de Dedân trafiquaient avec toi ; des rivages nombreux étaient tes clients ; les défenses d'ivoire et l'ébène te servaient de paiement » (27, 15)

Elle fait partie des villes contre lesquelles Jérémie prophétise (Dedân, Téma, Buz, tous les hommes aux tempes rasées 25:23).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Salles Jean-Francois. Al-‘Ula - Dédan. Recherches récentes, Topoi, volume 6/2, 1996. pp. 565-607. DOI : https://doi.org/10.3406/topoi.1996.1677www.persee.fr/doc/topoi_1161-9473_1996_num_6_2_1677

Liens internes[modifier | modifier le code]