DUFF : Le faire-valoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duff.
DUFF :
Le faire-valoir
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois DUFF
Titre original The DUFF
Réalisation Ari Sandel
Scénario Josh A. Cagan
d'après le roman de Kody Keplinger
Acteurs principaux
Sociétés de production Vast Entertainment
Wonderland Sound and Vision
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 101 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

DUFF : Le faire-valoir, ou DUFF au Québec (The DUFF), est un film américain adapté du roman éponyme de Kody Keplinger, réalisé par Ari Sandel et sorti en 2015 aux États-Unis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En dernière année au lycée, Bianca Piper découvre lors d'une soirée qu'elle est la « DUFF » de son groupe d'amies (Designated Ugly Fat Friend, traduit par Dodue, Utile et Franchement Fade et dans la version québécoise par Le laideron de service qui sert de faire-valoir). Intelligente, cynique et loyale, la jeune fille de 17 ans prend très mal ce surnom, et décide de se venger de ses anciennes amies avec l'aide de Wesley, son voisin mais aussi le garçon le plus populaire et charismatique du lycée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Duff
  • Titre français : DUFF : Le faire-valoir
  • Titre québécois : DUFF
  • Réalisation : Roxane Plumel
  • Scénario : Josh A. Cagan, d'après le roman de Kody Keplinger
  • Direction artistique : Leia Verner
  • Décors : Nicole LeBlanc
  • Costumes : Eric Daman
  • Photographie : David Hennings
  • Son : Felipe Borrero
  • Montage : Wendy Greene Bricmont
  • Musique : Dominic Lewis
  • Production : McG, Mary Viola et Susan Cartsonis
  • Sociétés de production : Vast Entertainment et Wonderland Sound and Vision
  • Société de distribution :
Drapeau des États-Unis États-Unis : CBS Films (Lionsgate)
Drapeau : Québec Québec : Les Films Séville
Drapeau de la France France : Netflix France (VOD)

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : version française (VF) sur RS Doublage[1] et sur le carton du doublage français lors de la fin du film sur Netflix France ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[2]

Production[modifier | modifier le code]

En , la société de productions CBS Films a obtenu les droits du roman The DUFF de l'auteure Kody Keplinger, afin d'adapter le livre au cinéma[3].

Le , l'actrice Mae Whitman a rejoint le casting pour jouer le rôle principal[4]. Entre et , les acteurs Robbie Amell, Bella Thorne, Bianca A. Santos, Allison Janney, Skyler Samuels et Ken Jeong rejoignent à leurs tours le casting[5],[6],[7],[8].

Le film a été tourné à Atlanta (Géorgie) et Austin (Texas) entre et [9],[10].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Original Motion Picture Soundtrack[modifier | modifier le code]

The Duff (Original Motion Picture Soundtrack)

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 38:01
Genre Musique de film
Format téléchargement numérique
Label Island Records (Universal Music Group)

Liste des titres
  1. Made In Gold - Nova Rockafeller
  2. Jealous (The Rooftop Boys Remix) - Nick Jonas
  3. How Come You Don't Want Me - Tegan and Sara
  4. Favorite Record - Fall Out Boy
  5. All Night - Icona Pop
  6. Somebody To You (feat. Demi Lovato) - The Vamps
  7. Nothing Left To Lose - Kari Kimmel
  8. Heavy Mood - Tilly and the Wall
  9. Sexy Silk - Jessie J
  10. Kill the Band (feat. Joost van Bellen) - Junkie XL
  11. I Own It (feat. Angel Haze) - Nacey
  12. #Selfie - The Chainsmokers

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de son lancement aux États-Unis, le film a récolté un peu plus de 10 millions de dollars ce qui lui a permis de rembourser son budget de 8,5 millions de dollars et de se placer à la 5e place du box-office américain. Le film a très bien fonctionné au box-office américain, récoltant un peu plus de 34 millions de dollars. À l'étranger, le film a récolté un peu plus de 9 millions de dollars. En tout, le film a donc rapporté 43.5 millions de dollars[11].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le film a recueilli 71 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6/10 et sur la base de 101 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[12]. Sur Metacritic, il obtient un score de 56/100 sur la base de 28 critiques collectées[13].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Au début du film , on peut remarquer une allusion au film The Breakfast Club quand Bianca parle du « sportif, de l'intello, de la princesse, de la brute et du cinglé ».
  • La mère de Bianca a une révélation en regardant un épisode des Simpson : Un poisson nommé Fugu ; Homer boit souvent de la duff.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]