DES-X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DES-X
Résumé
Concepteur(s) Ronald Rivest
Première publication 1984
Dérivé de DES
Chiffrement(s) basé(s) sur cet algorithme Aucun
Caractéristiques
Taille(s) du bloc 64 bits
Longueur(s) de la clé 184 bits
Structure réseau de Feistel
Nombre de tours 16
Meilleure cryptanalyse
cryptanalyse linéaire et différentielle comme avec DES, attaque par clés apparentées par Adi Shamir et al. ainsi que Bruce Schneier et al.

DES-X ou DESX est un chiffrement par bloc dérivé de DES et proposé par Ronald Rivest en 1984. Il s'agit d'une variante destinée à offrir une plus grande sécurité grâce à une clé de 184 bits au lieu des 56 bits du chiffrement original. Celui-ci pouvait faire l'objet d'une recherche exhaustive par des gouvernements en particulier celui des États-Unis avec la NSA.

DES-X est basé sur un XOR de 64 bits (K1) provenant de la clé principale K avec le texte en clair et ceci avant d'appliquer DES. Ensuite, on effectue à nouveau un XOR avec 64 autres bits (K2) de la clé principale, et ceci sur le texte chiffré. Plus formellement, le chiffrement se fait comme suit :

\mbox{DES-X}(M) = K_2 \oplus \mbox{DES}_K(M \oplus K_1)

La clé a donc une taille effective de 56 + 2 × 64 = 184 bits. Toutefois, l'algorithme est également vulnérable à une cryptanalyse linéaire ou différentielle, la complexité des attaques est cependant plus grande qu'avec le DES original. Le but de DES-X étant surtout de limiter l'attaque par force brute. D'autres attaques ont été publiées comme celle de Bruce Schneier, John Kelsey et David Wagner ou d'Adi Shamir.

Références et liens externes[modifier | modifier le code]