DBRS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

DBRS (Dominion Bond Rating Service) est une agence de notation financière internationale, fondée en 1976 à Toronto.

Elle appartient au Carlyle Group et à Warburg Pincus depuis mars 2015[1].

DBRS, qui a des bureaux à Toronto, New York, Chicago, Londres, Francfort et Mexico, est la quatrième plus grande agence de notation en termes de parts de marché global, avec environ 2 % à 3 % du marché mondial[2]. DBRS est composée de cinq entités opérationnelles affiliées – DBRS Limited ; DBRS, Inc. ; DBRS Ratings Limited ; DBRS Ratings GmbH et DBRS Ratings Mexico, Institución Calificadora de Valores, S.A. de C.V.

Stephen Joynt a été nommé directeur général par intérim en août 2016, après avoir été président du conseil d’administration. M. Joynt était auparavant directeur général de Fitch Ratings[3].

DBRS est enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) aux États-Unis comme organisation de notation statistique reconnue au niveau national (Nationally Recognized Statistical Rating Organization (NRSRO) conformément à la réforme de 2006 sur les agences de notations financières (CRA Reform Act) et aux règles adoptées en vertu celle-ci. DBRS est l’une des 10 entreprises à détenir cette désignation[4].

DBRS est également enregistrée comme une agence de notation financière dans l’Union Européenne en accord avec le Règlement (CE) n° 1060/2009 du Parlement Européen, modifié par le Règlement (UE) n° 513/2011 et n° 462/2013 sur les agences de notation de crédit. DBRS est également enregistrée avec l’Ontario Securities Commission (OSC) au Canada[5].

DBRS est l’une des quatre seules agences de notation, en incluant ses trois plus gros concurrents que sont Standard & Poor’s, Moody's Investors Service et Fitch Ratings, à avoir reçu la reconnaissance des organismes externes d'évaluation du crédit (OEEC ou ECAI en anglais) de la part de la Banque Centrale Européenne (BCE). Cette désignation s’utilise pour les agences de notation de crédit dont les notations financières peuvent être utilisées par la BCE afin de déterminer les exigences de garanties nécessaires pour réaliser des emprunts auprès de la Banque Centrale[6]. Ces dernières années, les notations souveraines de DBRS pour certains pays de l’Union Européenne, tels que le Portugal, l’Irlande ou l’Italie, ont été utilisées par la BCE dans ce but[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’entreprise a été fondée par Walter Schroeder, qui a commencé par esquisser un plan d’activités alors qu’il conduisait vers Montréal pour des vacances en famille. Il a développé l’agence de notation à partir de zéro, démarrant l’entreprise avec moins de 1 000 $. L’entreprise a ouvert son premier bureau, un petit espace d’environ 140 mètres carrés, à Toronto.

M. Schroeder et sa famille ont vendu l’entreprise aux actionnaires actuels[8].

Depuis ses débuts, DBRS s’est développée pour devenir la plus grande agence de notation financière au Canada, avec des opérations aux États-Unis, en Europe et au Mexique. La société a ouvert ses bureaux à Chicago et New York en 2003, son bureau actuel de Londres en 2010 et celui de Mexico en 2016. En 2008, l’entreprise a changé son nom de Dominion Bond Rating Service à DBRS.

Aujourd’hui, DBRS compte près de 500 employés, note plus de 2400 familles d’émetteurs et près de 50000 titres de créance à travers le monde[9].

Structure sociale et opérationnelle[modifier | modifier le code]

DBRS Limited est la société d’exploitation au Canada, DBRS, Inc. opère aux États-Unis et DBRS Ratings Limited à Londres. Cette dernière est la base des activités européennes de l’entreprise. DBRS Ratings Mexico, Institución Calificadora de Valores, S.A. de C.V. opère quant à elle au Mexique. DBRS Ratings Gmbh est l’entité opérationnelle récemment ouverte à Francfort.

Notations financières[modifier | modifier le code]

DBRS fournit des services de notation financière indépendants pour des institutions financières, des entreprises privées, des états souverains, ainsi que pour des produits et instruments de financement structurés dans toutes les régions du monde où elle opère.

Les notations financières sont des opinions prospectives concernant le risque de crédit et reflète la qualité de crédit d’une entité ou d’un titre de créance. Le processus de notation qui inclut un comité de notation facilite les décisions de notation. Celles-ci correspondent à une analyse collective de la part d’analystes seniors de DBRS plutôt qu’à l’opinion d’un seul individu. Les décisions de notation sont fondées sur des informations jugées suffisantes et incluant des considérations globales mais aussi locales. Les notations sont basées sur des méthodologies approuvées et sont indépendantes de tout conflit d’intérêt réel ou perçu[10].

DBRS Viewpoint[modifier | modifier le code]

Viewpoint est une plateforme en ligne lancée par DBRS en 2016 (préalablement connue comme iReports) fournissant un accès interactif à des informations sur les créances hypothécaires commerciales ainsi que des commentaires produits par DBRS pour la notation de ces transactions. Les utilisateurs bénéficient d’une transparence accrue sur les analyses de crédit de DBRS et de données supplémentaires au travers de la plateforme[11].

Règlementation[modifier | modifier le code]

Au Canada, DBRS est régulé par la Canadian Securities Administrators, son principal organisme de régulation étant l’OSC. Les agences de notation au Canada doivent devenir une « organisation de notation désignée » afin que leurs opinions soient éligibles à être utilisées dans le contexte des lois sur les titres de créances[12].

Aux États-Unis, DBRS est régulée par la SEC, qui a proposé des règles dans le cadre de la Loi Dodd-Frank qui imposeront des exigences supplémentaires en matière de gouvernance, transparence, conflits d'intérêts et de mesure de la performance pour le secteur des agences de notation.

En Europe, DBRS est régulé par l’ESMA. Des règles supplémentaires – appelés CRA (Credit Rating Agency) III – ont été adoptées en Europe et se concentrent sur un accroissement de la concurrence, plus de transparence, l’indépendance des notations, la standardisation des notations d’États souverains et l’ajout de nouvelles responsabilités, qu’un contrat existe ou pas[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The acquisition closed in March 2015 ».
  2. (en-US) Timothy W. Martin, « Carlyle, Warburg to Go After Big Three Ratings Firms With DBRS Purchase », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne).
  3. (en) « dbrs-appoints-stephen-w-joynt-as-interim-chief-executive-officer ».
  4. (en) « SEC.gov | Credit Rating Agencies and Nationally Recognized Statistical Rating Organizations (NRSROs) », sur www.sec.gov (consulté le 24 mai 2018).
  5. (en-GB) « External Credit Assessment Institutions (ECAI) - European Banking Authority », sur www.eba.europa.eu (consulté le 24 mai 2018).
  6. (en-GB) Peter Wise, « Portugal retains investment-grade rating at DBRS », sur Financial Times, (consulté le 24 mai 2018).
  7. (en) « Is DBRS right on Europe? », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « The Carlyle Group and Warburg Pincus to Acquire DBRS | The Carlyle Group », sur www.carlyle.com (consulté le 24 mai 2018).
  9. (en) « About DBRS ».
  10. (en) « About DBRS Ratings ».
  11. (en) « DBRS Viewpoint ».
  12. (en) « Canada to impose code of conduct on debt raters », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne).
  13. (en-US) Stephen L. Bernard, « DBRS Pitches Increased Competition for Rating European Debt », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne).