DAR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DAR (Disk Archive)
Extension .dar
Type MIME application/x-dar
Type de format Archive
Spécification Format ouvert

DAR (Disque ARchive) est un outil d'archivage en ligne de commande qui se veut un remplaçant à tar.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

  • Découpage des archives, les archives peuvent être séparées en de multiples fichiers de taille prédéfinie (qui peuvent aussi être recombinés ensemble ultérieurement ou redimensionnés à volonté sans interférer avec la compression ni le chiffrement de l'archive) ;
  • Sauvegardes incrémentales ;
  • Gestion des fichiers supprimés dans les sauvegardes incrémentales ;
  • Sauvegardes décrémentales ;
  • Compression fichier par fichier avec gzip, bzip2, lzo, xz/lzma (différent de la compression globale de l'archive). L'utilisateur peut choisir de ne compresser des fichiers déjà compressés en se basant sur leur suffixe ou leur taille ;
  • Extraction rapide des fichiers, où qu'ils soient dans l'archive même si elle est compressée et/ou chiffrée ;
  • Affichage rapide du contenu (grâce à un catalogue des fichiers, sauvegardé dans l'archive) ;
  • Chiffrement blowfish, camellia, twofish, AES et serpent optionnels ;
  • Chiffrement à base clé publique (OpenPGP), signature en option ;
  • Sauvegarde et restauration des fichiers creux ;
  • Sauvegarde et restauration des liens symboliques et durs ;
  • Sauvegarde et restauration des attributs étendus POSIX (utilisés en particulier pour les ACL sous Linux et les File Forks sous MacOS X) ;
  • Sauvegarde et restauration des attributs spécifiques aux systèmes de fichiers (Birthdate pour HFS+, secure-deletion, no-tail-merging, undeletable, noatime-update,  synchronous-directory, synchronous-update, ... pour Linux Ext2/3/4)
  • Fonctionne entre autres sous Linux, Windows, Solaris, FreeBSD, NetBSD, Mac OS X, ArchLinux.

Interfaces[modifier | modifier le code]

Il existe des interfaces graphique pour DAR, comme Kdar[1] pour KDE et DarGUI[2].

Un planificateur/interface en ligne de commande connu sous le nom de SaraB[3] permet d'utiliser, avec DAR des stratégies de rotation de sauvegarde poussées similaires à celles permises par PAR (Tours de Hanoï, Grandfather-Father-Son…).

DAR fournit une bibliothèque informatique nommée libdar qui fournit une interface de programmation documentée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kdar
  2. (en) DarGUI
  3. (en) SaraB

Lien externe[modifier | modifier le code]