D-Link

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

D-Link
logo de D-Link
illustration de D-Link

Création 1986
Fondateurs Ken Kao (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société cotée en Bourse (TSEC[1] et NSE)
Siège social Taipei
Drapeau de la République de Chine Taïwan
Direction John Lee (CEO)
Activité Réseaux et communication
Produits Matériel réseau, vidéosurveillance
Effectif 2000
Site web D-Link Corporation

Chiffre d’affaires 1,02 milliard de dollars américains (ventes de la marque en 2007)

D-Link Corporation a vu le jour en 1986 à Taipei sous le nom de Datex Systems Inc. Cette société, qui était à l’origine un fournisseur d’adaptateurs réseau, a par la suite évolué pour se spécialiser dans la conception, le développement et la fabrication de solutions de mise en réseau destinées aussi bien au grand public qu'aux entreprises.

Historique[modifier | modifier le code]

La société Datex Systems Inc. a pris le nom de D-Link Corporation en 1994 lorsqu’elle est entrée en Bourse et qu’elle est devenue fournisseur numéro un de solutions de mise en réseau sur le marché boursier de Taïwan. Elle est aujourd’hui cotée sur les marchés TSEC et NSE. Sept personnes sont à l’origine de sa création, dont Ken Kao, l’ancien Président de D-Link. Douglas Hsiao a été nommé président du conseil d'administration le 30 mars 2017[2].

En 1996, D-Link s'est également adressé au marché grand public.

En 2007, D-Link était le fournisseur numéro un mondial de solutions de mise en réseau sur le marché des petites et moyennes entreprises (PME) avec 21,9 % de parts de marché[3]. En mars 2008, elle s’est hissée en tête du marché mondial des expéditions de produits Wi-Fi, avec 33 % du marché global[4]. En 2007, la société a fait son entrée dans l’« Info Tech 100 », un classement des meilleures sociétés informatiques au monde. Elle a également été classée en 9e position des meilleures sociétés informatiques mondiales en termes de rendement des actions par BusinessWeek[5].

Dans un monde où tout est connecté à Internet, D-Link repousse les limites des bénéfices du réseau à la société moderne, allant au-delà de la connectivité pour rendre les objets plus intelligents. Pour les grands publics, l’entreprise représente le premier fournisseur de réseau à entrer sur le marché de la maison intelligente en 2010. Sa plateforme mydlink est aujourd’hui la plateforme de surveillance Cloud la plus importante au monde, offrant la connectivité et l’intelligence nécessaire pour obtenir la maison intelligente parfaite. L’entreprise continue également à proposer des solutions de mise en réseau innovantes. Son dernier produit, Covr, couvre chaque centimètre carré de la maison avec une connexion Wi-Fi fiable, simplifiée et haute vitesse, assurant que les consommateurs disposent de la meilleure connectivité à tout moment. Pour les entreprises, D-Link conçoit des solutions de réseau innovantes qui respectent tous les besoins des réseaux d’entreprise, avec un basculement de la mobilité à la surveillance, à l’aide de solutions complètes. Elle offre l’une des gammes les plus complètes de commutateurs intelligents (faciles à installer, sécurisés et hautement performants). D-Link continue d’intégrer les dernières innovations à ses solutions pour proposer le meilleur de la technologie au plus grand nombre d’entreprises, telles que la toute dernière solution de mise en réseau Cloud Nuclias. L’entreprise vise également à tirer profit des derniers développements technologiques. Dans le secteur de la mise en réseau, la vitesse est le seul élément qui a véritablement changé ces dernières années. Nous sommes cependant à l’orée d’un grand changement, car l’industrie 4.0, l’IoT, la mobilité M2M, les villes intelligentes et les véhicules autonomes sont en train de devenir la norme. Les investissements et les technologies de D-Link vont dans le sens de ces utilisations. Les solutions de villes intelligentes nécessitent une technologie complète du développement logiciel et D-Link s’assure que ces solutions peuvent couvrir tous les besoins. Cette année a été marquée par le lancement des nouveaux commutateurs Gigabit industriels pour les applications industrielles, de villes intelligentes et d’automatisation industrielle 4.0. Les commutateurs sont robustes, faciles à déployer et certifiés fiables même dans des environnements extrêmes.


Gamme de produits[modifier | modifier le code]

Les produits D-Link sont axés sur le marché de la mise en réseau et des communications. La gamme D-Link destinée aux entreprises inclut des solutions de commutation, de sécurité et de connexion sans fil ; quant à la gamme grand public, elle englobe des solutions sans fil, haut débit et des produits Digital Home (notamment des caméras, des objets connectés).

C’est le tout premier fournisseur de solutions de mise en réseau à avoir commercialisé des produits Green Ethernet : D-Link a tout d'abord appliqué la technologie d'économie d'énergie à ses smart switches non gérés, avant de l’étendre à ses routeurs sans fil[6].

D-Link en France[modifier | modifier le code]

D-Link est représentée en France par sa filiale D-Link France située Place Georges Pompidou à Montigny-le-Bretonneux, il s'agit d'une sarl au capital social de 114 560 €, crée en juin 1990. Elle est dirigée par deux cogérants: M. Stefano Nordio et M. Kevin Wen. Son dernier bilan publié, pour l'année 2016, faisait état d'un chiffre d'affaires de 19 millions d'euros, pour un résultat d'exploitation de 121 000 €, en baisse de 34% par rapport à 2015.

En 2005, la société avait déposé la marque "laviesansfil", mais l'a laissée expirer sans la renouveler en septembre 2015.

Vulnérabilités[modifier | modifier le code]

En 2013, certains firmwares de routeurs incluent une porte dérobée. Un user agent dont la chaîne d'identification serait “xmlset_roodkcableoj28840ybtide” pourrait reconfigurer le routeur sans avoir besoin de s'authentifier. Les modèles touchés sont : DIR-100, DIR-120, DI-624S, DI-524UP, DI-604S, DI-604UP, DI-604+ et TM-G5240. Quelques modèles de la marque Planex qui incluent le même firmware sont également concernés : BRL-04R, BRL-04UR et BRL-04CW[7].

En janvier 2017, la Federal Trade Commission a déposé une plainte contre D-Link pour avoir omis de prendre des mesures raisonnables pour sécuriser leurs routeurs et caméras IP, faisant ainsi courir un risque à leurs clients[8]. D-Link a rejeté ces accusations et contacté l'Institut Cause of Action afin de déposer une requête contre la FTC[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Market Observation Post System
  2. [1]
  3. Résultats compilés à partir du rapport du cabinet d’études In-Stat sur les parts de marché des équipements LAN sans fil au 1er trimestre 2007
  4. Rapport du cabinet d’études In-Stat sur les parts de marché WLAN au 4e trimestre 2007
  5. Société intégrée au classement « Info Tech 100 » par le magazine BusinessWeek – numéro du 2 juillet 2007
  6. Ethernet goes Green with D-Link Switches
  7. Reverse Engineering a D-Link Backdoor
  8. FTC Charges D-Link Put Consumers’ Privacy at Risk Due to the Inadequate Security of Its Computer Routers and Cameras sur ftc.gov
  9. Cause of Action Institute Files Motion to Dismiss FTC’s Baseless Data Security Charges Against D-Link Systems Inc. sur causeofaction.org

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :