D-Link

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

D-Link
Image illustrative de l'article D-Link

Création 1986
Forme juridique Société cotée en Bourse (TSEC[1] et NSE)
Slogan Building Networks for People
Siège social Taipei
Drapeau de la République de Chine Taïwan
Direction Tony TSAO (CEO)
Activité Réseaux et communication
Produits Matériel réseau
Effectif 2000
Site web D-Link Corporation

Chiffre d’affaires 1,02 milliard de dollars américains (ventes de la marque en 2007)

D-Link Corporation a vu le jour en 1986 à Taipei sous le nom de Datex Systems Inc. Cette société, qui était à l’origine un fournisseur d’adaptateurs réseau, a par la suite évolué pour se spécialiser dans la conception, le développement et la fabrication de solutions de mise en réseau destinées aussi bien au grand public qu'aux entreprises.

Historique[modifier | modifier le code]

La société Datex Systems Inc. a pris le nom de D-Link Corporation en 1994 lorsqu’elle est rentrée en Bourse et qu’elle est devenue fournisseur numéro un de solutions de mise en réseau sur le marché boursier de Taïwan. Elle est aujourd’hui cotée sur les marchés TSEC et NSE. Sept personnes sont à l’origine de sa création, dont Ken Kao, l’ancien Président de D-Link. Tony Tsao a été nommé PDG le 21 juin 2008[2].

En 2007, D-Link était le fournisseur numéro un mondial de solutions de mise en réseau sur le marché des petites et moyennes entreprises (PME) avec 21,9 % de parts de marché[3]. En mars 2008, elle s’est hissée en tête du marché mondial des expéditions de produits Wi-Fi, avec 33 % du marché global[4]. En 2007, la société a fait son entrée dans l’« Info Tech 100 », un classement des meilleures sociétés informatiques au monde. Elle a également été classée en 9e position des meilleures sociétés informatiques mondiales en termes de rendement des actions par BusinessWeek[5].

Gamme de produits[modifier | modifier le code]

Les produits D-Link sont axés sur le marché de la mise en réseau et des communications. La gamme D-Link destinée aux entreprises inclut des solutions de commutation, de sécurité et de connexion sans fil ; quant à la gamme grand public, elle englobe des solutions sans fil, haut débit et des produits Digital Home (notamment des lecteurs multimédias, et des produits de stockage et de surveillance).

C’est le tout premier fournisseur de solutions de mise en réseau à avoir commercialisé des produits Green Ethernet : D-Link a tout d'abord appliqué la technologie d'économie d'énergie à ses smart switches non gérés, avant de l’étendre à ses routeurs sans fil[6].

Vulnérabilités[modifier | modifier le code]

En 2013, certains firmwares de routeurs incluent une porte dérobée. Un user agent dont la chaîne d'identification serait “xmlset_roodkcableoj28840ybtide” pourrait reconfigurer le routeur sans avoir besoin de s'authentifier. Les modèles touchés sont : DIR-100, DIR-120, DI-624S, DI-524UP, DI-604S, DI-604UP, DI-604+ et TM-G5240. Quelques modèles de la marque Planex qui incluent le même firmware sont également concernés : BRL-04R, BRL-04UR et BRL-04CW[7].

En janvier 2017, la Federal Trade Commission a déposé une plainte contre D-Link pour avoir omis de prendre des mesures raisonnables pour sécuriser leurs routeurs et caméras IP, faisant ainsi courir un risque à leurs clients[8]. D-Link a rejeté ces accusations et contacté l'Institut Cause of Action afin de déposer une requête contre la FTC[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Market Observation Post System
  2. D-Link announcement
  3. Résultats compilés à partir du rapport du cabinet d’études In-Stat sur les parts de marché des équipements LAN sans fil au 1er trimestre 2007
  4. Rapport du cabinet d’études In-Stat sur les parts de marché WLAN au 4e trimestre 2007
  5. Société intégrée au classement « Info Tech 100 » par le magazine BusinessWeek – numéro du 2 juillet 2007
  6. Ethernet goes Green with D-Link Switches
  7. Reverse Engineering a D-Link Backdoor
  8. FTC Charges D-Link Put Consumers’ Privacy at Risk Due to the Inadequate Security of Its Computer Routers and Cameras sur ftc.gov
  9. Cause of Action Institute Files Motion to Dismiss FTC’s Baseless Data Security Charges Against D-Link Systems Inc. sur causeofaction.org

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :