Dąbrowa Tarnowska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dąbrowa Tarnowska
Blason de Dąbrowa Tarnowska
Héraldique
Dąbrowa Tarnowska
Hôtel de ville
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Petite-Pologne
Maire Stanisław Początek
Code postal 33-200
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 14
Immatriculation KDA
Démographie
Population 11 720 hab. (2007)
Densité 508 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 10′ 00″ nord, 20° 59′ 00″ est
Altitude 120 m
Superficie 2 307 ha = 23,07 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Dąbrowa Tarnowska
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Dąbrowa Tarnowska
Liens
Site web http://www.dabrowa.okay.pl

Dąbrowa Tarnowska est une ville de Pologne située dans la voïvodie de Petite-Pologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les études historiques de la région de Dabrowa Tarnowska témoignent de la présence d'une colonie bien organisée à la fin du XIVe siècle. Dabrowa était la propriété de la famille Ligeza qui la gérait en application du droit de Magdebourg avant 1422. Dabrowa s'était alors développée possédant un grand moulin, une activité de pisciculture, 60 fermes, un domaine et une auberge. Bien que sa croissance soit due au Voïvode Jan Ligeza qui s’était engagé à mettre en valeur la puissance financière de sa famille, Dabrowa connut des jours de prospérité économique sous la gestion du châtelain de Sandomierz, Mikolaj Spytek Ligeza. Il fonda le refuge pour les malades et les pauvres ainsi que l’église paroissiale. Il était aussi habile orateur parlementaire et propriétaire de l’imprimerie, grâce à lui, la colonie est devenue centre culturel de la cour et un château de style Renaissance a été construit. En 1628 il a obtenu la permission du roi d’organiser des foires qui, dès la fin du XVIIe siècle, ont connu un grand succès dans toute la Pologne.

Quant au développement de Dabrowa et de sa population, les arrondissements actuels de Ruda et de Podkosciele n’en faisaient pas partie à l’époque. Au début du XVIIe siècle la ville est devenue un centre de production, d’artisanat et d’échange commercial. Jusqu’en 1637 elle fut la propriété de la famille Ligeza puis passa à la famille Lubomirski. Vers 1693, Dabrowa obtint les droits de cité. En 1697, Kazimierz Lubomirski reconstruisit la résidence en lui donnant l’allure d'un palais de magnat. En 1846, il fut détruit par un incendie. Entre 1948 et 1965, une nouvelle église paroissiale fut construite à cet endroit. De la période du palais de magnat, il ne reste qu’une ancienne porte d’entrée.

Au XVIIIe siècle, Dabrowa était une ville économiquement très développée. On y trouvait de nombreux artisans, une école et un hôpital. Cette période de prospérité cessa suite aux partages du pays (Partages de la Pologne) alors qu'elle se trouvait sous gestion autrichienne. Au détour du XIXe et XXe siècles, les habitants ont tâché de lui restituer son ancienne splendeur. En 1906, le chemin de fer relia Tarnów à Szczucin. La Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale ont causé d'importants dégâts et tué de nombreuses personnes. Les documents historiques montrent qu’en 1939 Dabrowa comptait 6117 habitants. Après la Seconde Guerre mondiale, on n’en comptait plus que 4520.

Il y eut ensuite un essor économique et culturel accompagné d'une urbanisation importante avec la reconstruction des routes, la construction de bâtiments (banque, bureau de poste, hôpital, bibliothèque, hôtel de ville et la création d'une starostie, de nouveaux quartiers, d'écoles et de centres sportifs, d'un hospice et d'une chapelle au cimetière). Le secteur des services et des commerces et les réseaux de télécommunication ont été modernisés tout comme l'éclairage du centre-ville et le charbon ne chauffe plus les écoles. La ville et la commune ont été équipées d’installations au gaz, de conduites d'eau et, partiellement, d'un réseau d’égouts. Un nouveau bâtiment de l’école primaire no 1 à Dabrowa Tarnowska, en mémoire de Jean-Paul II, a été créé tout comme l’école primaire de Szarwark.

La vieille ville est bordée d’immeubles dont les façades colorées lui donnent beauté et esthétisme. L’image des campagnes a également changé. La majorité d'entre elles possède une infrastructure moderne ; les anciennes constructions couvertes de chaume ont laissé la place aux constructions modernes. Presque toutes les écoles sur le territoire de Dabrowa Tarnowska datent de la période d'après-guerre.

Les campagnes de Dabrowa attirent par le paysage pittoresque des prairies, forêts et petites chapelles qui bordent les routes. On peut également être impressionné par la pureté des rivières Brnia, Nieczajki, Szarwarczanka ou Smegorzowka.

À signaler les lieux intéressants : l'église de Tous les Saints, exemple d'église construite en bois, ou la synagogue, la plus grande de la voïvodie de Petite Pologne.

Sur les autres projets Wikimedia :