Développement personnel par le cheval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coaching équin

Le développement personnel par le cheval, ou coaching équin, est un ensemble de techniques de développement personnel et de coaching faisant appel au cheval, notamment en s'inspirant de l'éthologie équine.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Les noms de « coaching équin », d'« équicoaching »[1], « équi-coaching »[2], « équi coaching »[3], ou encore « hippo(-)coaching »[4],[5] et « horse(-)coaching »[5], sont parfois employés.

Description[modifier | modifier le code]

Cette pratique relevant du développement personnel et du management d'équipes est à bien différencier de l'équithérapie, qui est une prise en charge thérapeutique, incluant une dimension de soin psychomoteur, kinésithérapeutique et psychique[6],[7]. Le coaching équin s'appuie notamment sur les principes de l'équitation éthologique[5]. Cela permet d'aborder différentes thématiques adaptées aux enjeux des entreprises : leadership passif[8], intelligence émotionnelle[9], cohésion d'équipe, team building[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

La pratique du coaching équin commence à se développer au début des années 2000, notamment pour répondre à la demande de différentes entreprises pour développer l'intelligence émotionnelle de leurs collaborateurs[11]. Elle est probablement inspirée en partie par l'équithérapie, et notamment l'utilisation du cheval dans la sphère sociale[7]. Le relationnel avec le cheval est dès lors mis en oeuvre dans le cadre de la formation des « leaders » en entreprise, notamment depuis 2010, en partant des États-Unis[12].

Cette pratique est très en vogue dans les entreprises qui ambitionnent de « remettre l’humain au cœur de leurs préoccupations ». D'après l'étude de prospective menée par les Haras nationaux français, et publiée en 2014, le coaching par le cheval pourrait être une activité amenée à se développer à l'horizon 2030[13].

Utilité[modifier | modifier le code]

D'après les coachs équins, la relation avec le cheval permet de libérer des émotions pour atteindre une meilleure harmonie relationnelle[14]. Ces formateurs affirment par exemple qu'un cheval perçoit très finement les émotions humaines, et refusera de suivre une personne qui ne lui inspire pas confiance[15]. Parmi les possibilités de développement personnel, la méditation pleine conscience associée à la présence du cheval a fait l'objet d'études des bienfaits qu'elle apporte, notamment en termes de changement de point de vue[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bérard, Camus et Flichy 2016, p. 9.
  2. Laure Dufresne, Journal d'un coach: "Je ne ferais pas l'Atlantique en solitaire" et autres récits croisés de l'intime, Maxima, , 304 p. (ISBN 2840017857 et 9782840017851), p. 67.
  3. Florence Lamy et Michel Moral, Les outils du coach: Bien les choisir, bien les organiser, InterEditions, , 256 p. (ISBN 2729611525 et 9782729611521), rech. équi coaching.
  4. Lemaire 2015.
  5. a b et c Lamy et Moral 2017.
  6. Tsaag Valren 2015.
  7. a et b Bérard, Camus et Flichy 2016, p. 15.
  8. Kohanov 2015.
  9. Bérard, Camus et Flichy 2016, p. 10.
  10. Bérard, Camus et Flichy 2016, p. 125.
  11. Bérard, Camus et Flichy 2016, p. 12.
  12. Armstrong et Théréné 2012.
  13. Christine Jez, La filière équine française à l’horizon 2030, Editions Quae, coll. « Matière à débattre et décider », , 158 p. (ISBN 2759221288 et 9782759221288, lire en ligne), p. 18.
  14. http://www.editions-tredaniel.com/images/files/pdf/Commedeschevauxensembleetpuissants-DNA.pdf
  15. « Le journal de 20h - Murmurer à l’oreille des chevaux pour mieux gérer ses équipes, une expérience étonnante », sur MYTF1NEWS, (consulté le 7 mai 2016).
  16. Herbette et Guilmot 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Armstrong et Théréné 2012] Nancy Armstrong et Patricia Théréné, « Le cheval à la rescousse de la formation des leaders », L'Expansion Management Review, no 146,‎ , p. 119-128 (DOI 10.3917/emr.146.0119, lire en ligne)
  • [Bérard, Camus et Flichy 2016] J.-P. Bérard, A. Camus et L. Flichy, Equicoaching : l'intelligence émotionnelle au cœur de l'entreprise : Pour un management collaboratif, ouvert et humain, Actes Sud, coll. « Domaine du possible », (ISBN 978-2-330-06328-3)
  • [Chiris et Barbier 2006] Bernard Chiris et Monica Barbier, S'épanouir à cheval: équitation et développement personnel, Belin, , 191 p. (ISBN 2701140730 et 9782701140735)
  • [Herbette et Guilmot 2011] Gwénola Herbette et Patrick Guilmot, « Cheval et pleine conscience : éveiller les sens, apprivoiser les émotions, ancrer sa présence », dans Pleine conscience et acceptation, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782804166137, DOI 10.3917/dbu.kotso.2011.01.0141, lire en ligne)
  • [Kohanov 2015] Linda Kohanov, Comme les chevaux... Ensemble et puissants, Le Courrier du Livre, , 589 p. (ISBN 2702915825 et 9782702915820)
  • Florence Lamy et Michel Moral, Les outils du coach - 2e éd. : Bien les choisir, bien les organiser, InterEditions, coll. « Développement personnel et accompagnement », , 256 p. (ISBN 272961690X et 9782729616908)
  • [Lemaire 2015] Lucien Lemaire, Hippocoaching: Le cheval coach : quand le corps parle, Éditions EMS, coll. « EMS Coach », , 500 p. (ISBN 2847697403 et 9782847697407)
  • [Schenk 2015] Florence Schenk, Equicoaching et équithérapie: nouvelles formes de "prise en charge" par l'interaction avec le cheval, , 200 p.
  • [Tsaag Valren 2015] Amélie Tsaag Valren, « Cheval et développement personnel : en quête de « l’effet miroir » », Cheval Savoir, no 63,‎ (lire en ligne)