Désiré François Laugée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Désiré François Laugée
Désiré François Laugée - self portrait aged 60.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Enfant
Distinction

Désiré François Laugée, né à Maromme le et mort à Paris le , est un peintre naturaliste et un poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune mère, Salon de 1888.

Élève de François-Édouard Picot à l'École des beaux-arts de Paris, Laugée est un ami d'Alexandre Dumas, de Victor Hugo et du peintre Jean-Baptiste Malézieux[1], dont il avait épousé la sœur, Célestine Marie, en 1850. Les familles Laugée et Malézieux qui sont liées par plusieurs mariages ont donné naissance à toute une dynastie d'artistes, dont Georges Laugée (1853-1937).

En 1865, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur.

Laugée est élu maire de Nauroy dans les années 1880.

Il meurt à Paris le 24 janvier 1896 et est inhumé dans le caveau familial au cimetière de Passy.

L'œuvre[modifier | modifier le code]

L'œuvre de Laugée, aux sujets campagnards dépeignant la vie paysanne, est représentatif du mouvement du naturalisme.

Il a peint égalemement des portraits (Henri Martin, Victor Hugo) et des compositions religieuses dans diverses églises de Paris (la Trinité, Sainte-Clotilde, Saint-Pierre-du-Gros-Caillou) et dans la basilique de Saint-Quentin. Il participa en outre à la décoration de la coupole de la Bourse de Commerce de Paris (compoition illustrant la Russie et le Nord).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dit « Patiot ».

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]