Déshabillage paradoxal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le déshabillage paradoxal est un comportement observé chez des victimes d'hypothermie qui enlèvent tout ou partie de leurs vêtements, accélérant ainsi la baisse de leur chaleur corporelle.

Mécanismes corporels liés à l'hypothermie[modifier | modifier le code]

En cas d'hypothermie, pour limiter la perte de chaleur au niveau des extrémités (mains et pieds) et assurer l'irrigation des organes vitaux que sont le cœur, le cerveau et les poumons, une vasoconstriction périphérique se met en place[1],[2]. Si les conditions d'hypothermie perdurent, le rythme cardiaque ralentit, les muscles et les vaisseaux sanguins se relâchent, et l'afflux sanguin aux extrémités et à la surface du corps amène l'individu, déjà confus, à croire qu'il a chaud et, paradoxalement, à se déshabiller[1],[2].

L'affaire du col Dyatlov[modifier | modifier le code]

La tente des morts du col Dyatlov, telle qu'elle fut retrouvée en février 1959.

Dans la nuit du 1er au , neuf skieurs/randonneurs, conduits par un certain Igor Dyatlov, dont le nom est resté associé à l'événement, meurent dans le nord de l'Oural (en Union soviétique), dans des conditions encore en grande partie non élucidées. Plusieurs des corps sont retrouvés en sous-vêtements, partiellement déshabillés, ou sans chaussures. L'enquête démontre que six des neuf randonneurs sont morts d'hypothermie, les traces de coups observés sur certaines d'entre elles n'ayant pas pu entraîner la mort[3]. Parmi d'autres hypothèses, dont une fuite précipitée dans la nuit[4], un comportement de déshabillage paradoxal est avancé pour expliquer pourquoi les victimes ont été retrouvées très peu vêtues[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Moidson 2015.
  2. a et b Henry 2013.
  3. (en) Svetlana Osadtchouk, « Mysterious Deaths of 9 Skiers Still Unresolved », St. Petersburg Times,‎ (lire en ligne, consulté le 15 décembre 2017).
  4. Nathalie Lamoureux, « L'affaire du col Dyatlov », Culture, sur lepoint.fr, (consulté le 15 décembre 2017).
  5. (en) Anthony Smith, « Dyatlov Pass Explained: How Science Could Solve Russia's Most Terrifying Unsolved Mystery », sur International Science Times (consulté le 15 décembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) B. Wedin, L. Vanggaard et J. Hirvonen, « "Paradoxical undressing" in fatal hypothermia », Journal of Forensic Sciences, vol. 24, no 3,‎ , p. 543-553 (ISSN 1556-4029, présentation en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]