Dépresseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un dépresseur est une substance qui ralentit l'activité du système nerveux central et a un effet anxiolytique, hypnotique ou sédatif[1].

Dépresseurs connus[modifier | modifier le code]

Les dépresseurs les plus connus sont les neuroleptiques, l'alcool, les opiacés, les barbituriques et les benzodiazépines[2].

Leurs effets induisent :

  • une sensation d'étourdissement ;
  • une sensation de calme et de bien-être ce qui diminue l'anxiété ;
  • un effet antalgique ;
  • parfois des nausées ;
  • un relâchement musculaire ;
  • un ralentissement des mouvements et des réflexes voire perte de la coordination motrice ;
  • une somnolence.

En cas de surdose, ces substances peuvent entraîner la mort par dépression respiratoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Dépresseur » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Association nationale des enseignants de pharmacie clinique (ANEPC) et Jean Calop, Samuel Limat, Christine Fernandez, Pharmacie clinique et thérapeutique, Elsevier Masson, (ISBN 9782994100768, OCLC 801025991, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]