Département de Surveillance et de Sécurité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Département de Surveillance et de Sécurité
(DSS)
Création 2016
Affiliation Ministère de la Défense
Siège Dely Ibrahim, Alger, Drapeau de l'Algérie Algérie
Activité(s) Renseignement

Le Département de Surveillance et de Sécurité (DSS) est l'organe, en Algérie, chargé de coordonner les services de sécurité, à savoir les trois des anciennes directions du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) devenues directions générales à la dissolution de ce dernier en 2016[1] ː la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), la Direction générale de la Documentation et de la Sécurité extérieure (DGDSE) et la Direction générale du Renseignement technique (DGRT).

Histoire[modifier | modifier le code]

Rattachement du DRS[modifier | modifier le code]

Abdelaziz Bouteflika signe un décret présidentiel le 27 octobre 2015 qui finalise le rattachement du Département du Renseignement et de la Sécurité à la présidence de la République[réf. nécessaire].

Création du Département de Surveillance et de Sécurité[modifier | modifier le code]

Organisation du Département de Surveillance et de Sécurité[modifier | modifier le code]

La structure est rattachée au ministère de la Défense nationale en avril 2019 après la démission de Bouteflika[2].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

  • Général Bachir Tartag de janvier 2016 à avril 2019, remplacé par le général Bouzit, dit Youssef[2],[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]