Département de Bougie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le département de Bougie fut un département français d'Algérie entre 1958 et 1959.

Considérée depuis le comme partie intégrante du territoire français, l'Algérie fut organisée administrativement de la même manière que la métropole. C'est ainsi que pendant une centaine d'années, la ville de Bougie fut une sous-préfecture du département de Sétif et ce jusqu'au .

Le département de bougie fut donc créé à cette date, et englobait des territoires aussi bien issus des départements de Sétif, que de Constantine. Il possédait cinq sous-préfectures : Akbou, Djidjelli, Kherrata, Lafayette et Sidi-Aïch.

Cependant, le , ce département fut supprimé et réattribué dans sa totalité au département de Sétif.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]