Dépérissement forestier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de dépérissement forestier : épicéas morts dans une forêt de l'Erzgebirge tchèque (1998).

Le dépérissement forestier (en allemand Waldsterben) est l'ensemble des symptômes de dégradation d'un massif forestier. Il peut s'agir de jaunissement, de problèmes localisés ou de mortalités massives d'arbres.

Contrairement aux maladies dues à un pathogène particulier, le dépérissement a des causes connues ou inconnues et l'affaiblissement est provoqué le plus souvent par l'action en général combinée de plusieurs facteurs, carences en éléments nutritifs et minéraux, événements climatiques défavorables (sécheresse), erreurs d'aménagement forestier, parasites ou infectieux des arbres (défoliateurs, Oïdium)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nageleisen L.-M. (1994), « Le dépérissement actuel de feuillus divers : hêtre, merisier, alisier torminal, érable sycomore, peuplier, châtaignier » (Journées scientifiques et techniques de l'INRA, Champenoux, 29-30/06/1993, Les dépérissements forestiers : causes connues et inconnues). n° sp. Rev. For. Fr. Vol. 46 (5), pp. 554-562

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Landmann, « Concepts, definitions et caractéristiques générales des dépérissements forestiers », Revue forestière française, vol. 46, no 5,‎ , p. 405-415 (lire en ligne).
  • Aljoscha Requardt, Jutta Poker, Michael Köhl (Federal Research Centre for Forestry and Forest Products -BFH, Institute for World Forestry), Andreas Schuck, Gerben Janse, Robert Mavsar, Risto Päivinen (European Forest Institute - EFI), « Étude de faisabilité sur les moyens de lutte contre le dépérissement forestier - Rapport technique  », Commission européenne - Environnement, (consulté le 16 avril 2015).

Articles connexes[modifier | modifier le code]