Dénombrement des cratères d'impact

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Volcan bouclier de la région de Tharsis, sur Mars. La ligne en jaune indique les limites de la surface étudiée, et les cercles repèrent les cratères d'impact dénombrés pour la datation.

Le dénombrement des cratères d'impact est une méthode de datation absolue de la surface ou d'une portion de surface d'un corps céleste (planète, planète naine, satellite, astéroïde ou comète[a]). L'âge obtenu est appelé âge de cratérisation.

Cette méthode est basée sur l'idée qu'une surface nouvellement formée est dépourvue de cratères d'impact, et que ceux-ci s'accumulent ensuite au fil du temps. Pour l'appliquer il faut procéder à un comptage exhaustif (sur toute la surface ou sur une portion représentative) des cratères de diamètre supérieur à un certain seuil (qui dépend de la résolution des photographies ou des images radar disponibles). Il faut aussi être capable d'estimer le taux de cratérisation. Ce dernier a été calibré dans le cas de la Lune grâce aux échantillons ramenés sur Terre par les sondes Luna et les missions Apollo.

Âges de cratérisation des surfaces martiennes[modifier | modifier le code]

La précision des âges obtenus pour les surfaces relativement jeunes de Mars est sujette à controverse en raison de l'abondance des cratères secondaires (cratères d'impact créés par les débris d'un impact principal). Dans le cas, du cratère Zunil, par exemple, on a mis en évidence une centaine de cratères secondaires, dont certains à plus de 1 000 km de l'impact primaire[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La méthode n'est applicable qu'aux surfaces solides, et ne concerne pas les objets extrasolaires faute de documents photographiques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D. Chandler, « Crater count led Mars historians astray », sur New Scientist, (consulté le 7 juin 2008).
  2. (en) R. Kerr, « Who can Read the Martian Clock? », Science, vol. 312, no 5777,‎ , p. 1132-1133 (PMID 16728612, DOI 10.1126/science.312.5777.1132).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]