Démonétisation des billets de 500 et 1 000 roupies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La démonétisation des billets de 500 et 1 000 roupies a été décidée le par le gouvernement fédéral indien. À partir du , les billets de 500 et 1 000 roupies de la série Mahatma Gandhi ont ainsi perdu leur cours légal. De nouveaux billets de 500 et 2 000 roupies de la nouvelle série Mahatma Gandhi sont émis à partir du en remplacement des billets démonétisés.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Cette démonétisation, annoncée le 8 novembre 2016 par le Premier ministre Narendra Modi, entre en vigueur le 9 novembre 2016[1]. Cela oblige chaque possesseur d'anciens billets de 500 et 1 000 roupies à aller les échanger contre de nouvelles coupures. Les 24 milliards de billets[1] de 500 et 1 000 roupies représentaient, au 28 octobre 2016, 17 700 milliards de roupies (17,77 lakh crore de roupies dans le système de numération indien), soit l'équivalent de 260 milliards de dollars américains ou 86 % de la masse monétaire fiduciaire du pays.

Les Indiens ont jusqu'au 30 décembre pour échanger leurs anciennes coupures.

Les retraits en liquide sont également restreints à un total de 4 000 roupies pendant une dizaine de jours[2].

Raisons invoquées[modifier | modifier le code]

Cette politique de démonétisation est justifiée par la lutte contre les faux billets[3], l'évasion fiscale et l'économie informelle[2]. Cela fait suite à des précédentes démonétisations ayant eu lieu en Inde en 1946 et 1978[4].

Nouveaux billets en remplacement[modifier | modifier le code]

À partir du , de nouveaux billets, les billets de 500 et 2 000 roupies de la nouvelle série Mahatma Gandhi, sont mis en circulation en remplacement des billets démonétisés. De nouveaux billets de 1 000, 100 et 50 roupies devraient compléter cette nouvelle série (en).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Premier ministre indien lance un plan de démonétisation pour lutter contre l'évasion fiscale - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « En Inde, 24 milliards de billets démonétisés par surprise », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « En Inde, la démonétisation des billets provoque d’immenses files d’attente dans les banques », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  4. « Inde : ruée vers les guichets de banque pour échanger les billets démonétisés », La Tribune,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]