Démographie du Viêt Nam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Démographie du Viêt Nam
Évolution démographique du Viêt Nam
Évolution démographique du Viêt Nam
Dynamique
Population 97 040 334 hab.
(2018) [1]
Évolution de la population 0.9 % (2018)[2],[3]
Indice de fécondité 1,79 enfant par [4]
(2018)[5]
Taux de natalité 15,2  (2018)[6],[7]
Taux de mortalité 5,9  (2018)[8],[9]
Taux de mortalité infantile 16,7  (2018)[10]
Âges
Espérance de vie à la naissance 73,9 ans (2018)[11]
Hommes : 71,4 ans
Femmes : 76,7 ans
Âge médian 30,9 ans (2018)[12]
Hommes : 29,9 ans
Femmes : 32,1 ans
Structure par âge 0-14 ans : 23,27 %
15-64 ans : 70,38 %
65 ans et plus : 6,35 %
Sex-ratio (2018)
Population totale 101 /100
À la naissance 110 /100
Par tranche d'âge 0-14 ans : 111 /100
15-24 ans : 108 /100
25-54 ans : 102 /100
55-64 ans : 87 /100
65 ans et + : 64 /100
Flux migratoires (2018)
Taux de migration −0,3 
Composition linguistique
Vietnamien  
Tày et thaï  
Muong  
Khmer  
Composition ethnique (2009[13])
Viêt 85,7 %
Tày 1,9 %
Thaï 1,8 %
Muong 1,5 %
Khmer 1,5 %
Hmong 1,2 %
Nung 1,1 %
Hoa 1,0 %
Autres 4,3 %
Composition religieuse (2009[13])
Bouddhisme 7,9 %
Catholicisme 6,6 %
Hòa Hảo 1,7 %
Caodaïsme 0,9 %
Protestantisme 0,9 %
Islam 0,1 %
Aucune 81,8 %

La démographie du Viêt Nam se caractérise par une population jeune, une forte diversité ethnique et un regroupement de la population dans les plaines littorales, principalement les deltas du fleuve Rouge et du Mékong.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à 1954, la population a crû chaque année de 1,5 %, puis de 4 % de 1954 à 1960. De 1960 à 1975, la hausse s'est stabilisée à 3 % avant de retomber à 2,2 % jusque dans les années 1990. Depuis lors, la croissance annuelle de la population s'établit à 1 %. Ces taux élevés n'ont été égalés, dans l'Asie du Sud-Est, que par les autres pays de la péninsule indochinoise, le Cambodge et le Laos. Ils ont conduit à un doublement de la population en 32 ans.

Ils s'expliquent par un recul constant de la mortalité depuis 1945, jusqu'à atteindre les 7  actuelle — avec toutefois d'importantes disparités selon les ethnies — et en particulier une mortalité infantile relativement faible par rapport aux autres pays asiatiques. Parallèlement, les taux de fécondité et de natalité se sont maintenus à des niveaux élevés jusque dans les années 1970, respectivement à hauteur de 6 naissances par femme et de 40 . Passée cette date, la natalité a subi un repli constant jusqu'à atteindre les 17  actuels. Le Viêt Nam a donc achevé sa transition démographique.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Selon le recensement 2019 du Département général des Statistiques, la population du Vietnam est de 96 208 984 personnes (47,88 millions d'hommes et 48,32 millions de femmes).

La même année, on dénombrait au Vietnam 28 870 079 habitations, soit 3,6 personnes en moyenne par toit.

La densité moyenne de la population est de 290 habitants au km2.

La population urbaine représente 34,4% du total, contre 65,6% en zone rurale[14].

Évolution démographique[15]
Année Population totale Population de 14 ans ou moins (%) Population entre 15 et 64 ans (%) Population de 65 ans ou plus (%)
1950 28 264 000 31,9 63,9 4,2
1955 31 329 000 35,6 60,1 4,3
1960 35 173 000 40,1 55,5 4,4
1965 39 885 000 44,1 51,3 4,6
1970 44 928 000 44,2 50,9 4,8
1975 49 896 000 42,9 52,3 4,8
1980 54 023 000 40,7 54,3 4,9
1985 60 307 000 39,4 55,7 4,9
1990 67 102 000 38,0 57,0 5,0
1995 74 008 000 36,5 58,4 5,1
2000 78 758 000 32,1 62,3 5,6
2005 83 161 000 27,3 66,8 5,9
2010 87 100 000 23,8 69,4 6,8

Évolution des principaux indicateurs démographiques[modifier | modifier le code]

Évolution des principaux indicateurs démographiques[15]
Période Naissances annuelles Décès annuels Solde naturel annuel Taux de natalité (‰) Taux de mortalité (‰) Solde naturel (‰) Indice de fécondité Taux de mortalité infantile
1950 - 1955 1 335 000 722 000 613 000 44,8 24,2 20,6 6,20 157,9
1955 - 1960 1 533 000 764 000 769 000 46,1 23,0 23,1 6,76 143,7
1960 - 1965 1 732 000 790 000 942 000 46,2 21,0 25,2 7,33 130,3
1965 - 1970 1 798 000 790 000 1 009 000 42,4 18,6 23,8 7,38 117,8
1970 - 1975 1 853 000 859 000 994 000 39,1 18,1 21,0 7,15 118,4
1975 - 1980 1 797 000 760 000 1 036 000 34,6 14,6 20,0 5,89 97,6
1980 - 1985 1 952 000 630 000 1 322 000 34,1 11,0 23,1 4,93 70,0
1985 - 1990 2 000 000 574 000 1 425 000 31,4 9,0 22,4 3,96 54,8
1990 - 1995 1 929 000 484 000 1 444 000 27,3 6,9 20,4 3,23 37,9
1995 - 2000 1 448 000 441 000 1 007 000 19,0 5,8 13,2 2,18 29,2
2000 - 2005 1 392 000 425 000 967 000 17,2 5,3 11,9 1,93 23,1
2005 - 2010 1 472 000 448 000 1 024 000 17,2 5,2 12,0 1,89 20,4
Natalité [16],[17]
Année Indice de fécondité
(enfants par femme)
Taux de natalité
(pour 1 000 habitants)
2005 2,11 18,6
2006 2,09 17,4
2007 2,07 16,9
2008 2,08 16,7
2009 2,03 17,6
2010 2,00 17,1
2011 1,99 16,6
2012 2,05 16,9
2013 2,10 17,1
2014 2,09 17,2
2015 2,10 16,2

Répartition ethnique[modifier | modifier le code]

Femmes appartenant à la minorité des Hmong fleuris.

Le Viêt Nam est un pays connu pour sa diversité ethnique. La population vietnamienne est majoritairement composée de Viêt, officiellement appelés Kinh (85,3%), et de 53 ethnies minoritaires, principalement représentées dans les montagnes du Nord (30 à 40 % de la population) ou dans les provinces de Cao Bằng, Hà Giang, Lạng Sơn, Lai Châu et Sơn La. Pami ces ethnies, quatre comptent plus d'un million de représentants (Tày, Thai, Muong et Khmer), treize comptent de 100 000 à 900 000 représentants et 36 en comptent moins de 100 000. Certaines comptent seulement quelques centaines de représentants, comme les Brâun, environ 300.

Les populations de langues austroasiatiques sont largement majoritaires. Elles parlent des langues du groupe des langues viétiques (vietnamien, muong, chut et thô) et le khmer.

Il existe aussi des minorités japonaises et coréennes.

On trouve également des langues hmong-mien (trois ethnies représentant 1,5 million de personnes).

Il y a également des langues taï-kadaï (12 ethnies représentant 4 millions de personnes).

Enfin, les langues austronésiennes sont parlées par 830 000 individus réparties en cinq groupes : Jaraï (317 000 individus), Êdê (270 000 individus) et Cham (100 000 individus), héritiers du royaume de Champā.

Les ethnies de langues sino-tibétaines comprennent neuf ethnies pour un million d'individus, dont 800 000 Hoa, Chinois du Viêt Nam.

Langues[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  2. Le taux de variation de la population 2018 correspond à la somme du solde naturel 2018 et du solde migratoire 2018 divisée par la population au 1er janvier 2018.
  3. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  4. L'indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) pour 2018 est la somme des taux de fécondité par âge observés en 2018. Cet indicateur peut être interprété comme le nombre moyen d'enfants qu'aurait une génération fictive de femmes qui connaîtrait, tout au long de leur vie féconde, les taux de fécondité par âge observés en 2018. Il est exprimé en nombre d’enfants par femme. C’est un indicateur synthétique des taux de fécondité par âge de 2018.
  5. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  6. Le taux de natalité 2018 est le rapport du nombre de naissances vivantes en 2018 à la population totale moyenne de 2018.
  7. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  8. Le taux de mortalité 2018 est le rapport du nombre de décès, au cours de 2018, à la population moyenne de 2018.
  9. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  10. Le taux de mortalité infantile est le rapport entre le nombre d'enfants décédés à moins d'un an et l'ensemble des enfants nés vivants.
  11. L'espérance de vie à la naissance en 2018 est égale à la durée de vie moyenne d'une génération fictive qui connaîtrait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de 2018. C'est un indicateur synthétique des taux de mortalité par âge de 2018.
  12. L'âge médian est l'âge qui divise la population en deux groupes numériquement égaux, la moitié est plus jeune et l'autre moitié est plus âgée.
  13. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées cia
  14. « A quoi ressemble la population du Vietnam en 2020? Résultat du recensement 2019 », sur Parfum d'Automne, (consulté le 16 mars 2020)
  15. a et b (en)World Population Prospects, the 2010 Revision
  16. [1]
  17. [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Indigenous Minority Groups in the Central Highlands, Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, Centre pour la documentation et la recherche au Viêt Nam,  ;
  • M. Barbieri, J. Allman, Bich San Pham et Minh Thang Nguyên, « La situation démographique du Viêt-Nam », Population, no 3, 1995 ;
  • M. Durand et M. Huard, Connaissance du Viêt-Nam, EFEO, Paris, 2003 ;
  • Philippe Papin, Viêt-Nam, parcours d'une nation, La Documentation française, coll. « Asie Plurielle », Paris, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]