Démographie du Territoire de Belfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article présente la démographie du Territoire de Belfort. Il y avait, en 2015, 144 483 Terrifortains.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Le graphique ci-dessous montre pour les deux siècles passés quatre phases principales :

  • 1800-1870 : accroissement lent de la population dû au développement économique de la région et à la natalité relativement forte. À partir de 1851 une épidémie de choléra et la crise économique mettent un frein à cette augmentation régulière.
  • 1871-1914 : L'arrivée de nombreux Alsaciens fuyant la germanisation et l'implantation de grandes usines (construction mécanique, industrie textile...) favorisent le développement de l'agglomération belfortaine.
  • 1914-1945 : les deux guerres s'accompagnent d'une diminution nette du nombre d'habitants et une stagnation entre les deux guerres.
  • 1945-1999 : Le dynamisme des grandes industries attire des travailleurs de tout l'Est de la France, jusque dans les années 80.


1803 1836 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
37 55852 28156 78168 60074 24479 75883 67088 04792 304
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
95 421101 39294 33896 59499 40299 49786 64899 427103 371
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2010 2015 2016
118 450128 125131 999134 097137 408141 201142 911144 483144 089
(Sources : SPLAF[1] et INSEE pour les années 2006[2])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Les données totales de population sont basées sur les différents recensements, effectués avec des périodes variables entre 5 et 35 ans. L'échelle du temps n'est donc pas linéaire. Pour la période 1803 à 1871, on a cumulé le nombre d'habitants de chacune des communes constituant le département actuel.

Population par divisions administratives[modifier | modifier le code]

Unités urbaines[modifier | modifier le code]

Unité urbaine Nombre de

communes
(2010)

Population

(2015)

Variation

annuelle

2010-2015

Pop.
(2010)
Variation

annuelle
2010-1999

Pop.
(1999)
Variation

annuelle
1990-1999

Pop.
(1990)
1 Belfort 16 81 651 0,12 % en augmentation 81 167 0,13 % en augmentation 80 049 0,24 % en augmentation 78 387
2 Delle (partie française) 3 10 029 −0,51 % en diminution 10 293 −0,51 % en diminution 10 901 −0,26 % en diminution 11 166
3 Beaucourt 4 8 572 0,10 % en augmentation 8 531 −0,15 % en diminution 8 674 −0,31 % en diminution 8 924
4 Fesches-le-Châtel 4 6 668 −0,39 % en diminution 6 799 1,55 % en augmentation 5 809 0,33 % en augmentation 5 642
5 Giromagny 4 6 032 −0,13 % en diminution 6 071 0,10 % en augmentation 6 005 0,42 % en augmentation 5 787
6 Châtenois-les-Forges 3 4 700 0,37 % en augmentation 4 614 0,56 % en augmentation 4 347 0,30 % en augmentation 4 232
7 Étueffont 4 2 935 −0,30 % en diminution 2 980 0,98 % en augmentation 2 690 0,42 % en augmentation 2 593
8 Roppe 4 2 455 1,11 % en augmentation 2 326 1,75 % en augmentation 1 951 0,89 % en augmentation 1 807


Localisation des agglomérations du département du Jura de plus de 2000 habitants en 2015.


Légende :
City locator 1.svg Agglomération de plus de 50 000 hab.

City locator 2.svg Agglomération de 10 000 à 50 000 hab.

City locator 3.svg Agglomération de 5 000 à 10 000 hab.

City locator 4.svg Agglomération de 3 000 à 5 000 hab.

City locator 5.svg Agglomération de 2 000 à 3 000 hab.


Densité de la population en 1999[modifier | modifier le code]

La ville de Belfort (repère B) constitue, depuis plus d'un siècle, un pôle centralisateur essentiel. La ville s'est fortement développée à partir de 1871, en devenant à la fois une place forte incontournable face à l'Allemagne toute proche, un centre industriel et administratif très dynamique et un nœud routier et ferroviaire.
La population de Belfort plafonne à 50000 habitants environ. La petite ceinture de la ville s'est fortement développée depuis une trentaine d'années et c'est maintenant dans un rayon d'une quinzaine de kilomètres autour de Belfort que s'installent des habitants de la ville à la recherche d'un meilleur cadre de vie. L'axe Belfort-Giromagny est assez prisé.
La population du sud du département est composée en partie par des salariés de l'industrie automobile tandis que celle de l'est du Territoire s'enrichit de plus en plus de personnes actives travaillant en Alsace, attirées par un coût du logement plus avantageux.

90-densité de population Territoire de Belfort.png

Légende de la carte :

Les 10 communes les plus peuplées du département :

Commune 2007 2008 2009 2010
Belfort 51 327 50 346 50199 50078
Delle 6 047 6 000 5953 5916
Valdoie 5 022 5 044 5059 5165
Beaucourt 5 013 5 008 5013 5060
Bavilliers 4 809 4 834 4870 4923
Danjoutin 3 572 3 543 3514 3486
Giromagny 3 259 3 239 3219 3187
Essert 3 128 3 176 3176 3169
Offemont 3 360 3 164 3277 3395
Grandvillars 3 139 3 126 3122 3049

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées splaf
  2. « Recensement de la population au 1er janvier 2006 », sur Insee