Démographie du Pakistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie du Pakistan
Évolution démographique du Pakistan
Évolution démographique du Pakistan
Dynamique
Population (2017) 207 774 520 hab.
Accroissement naturel 1,45 %
Indice de fécondité 2,62 enfants par
Taux de natalité 22,3
Taux de mortalité 6,4
Taux de mortalité infantile 53,9
Espérance de vie à la naissance 67,7 ans
Âge médian (2016)
Homme 23,3 ans
Femme 23,4 ans
Structure par âge (2016)
0-14 ans 31,99 %
15-64 ans 63,61 %
65 ans et plus 4,4 %
Sex-ratio (2016)
À la naissance 1,05 /100
Moins de 15 ans 1,06 /100
15-64 ans 1,05 /100
65 ans et plus 0,88 /100
Migration (2016)
Solde migratoire −1,4
Composition linguistique
Pendjabi 48 %
Sindhi 12 %
Seraiki 10 %
Pachto 8 %
Ourdou (officiel) 8 %
Baloutche 3 %
Hindko 2 %
Brahui 1 %
Anglais (officiel), Burushaski et autres 8 %
Composition ethnique
Pendjabis  
Pachtounes  
Sindhis  
Muhadjirs  
Baloutches  
Composition religieuse (2010)
Islam sunnite 85 %
Islam chiite 10 %
Autres (entre autres, christianisme et hindouisme) 3,6 %

La démographie du Pakistan connaît toujours une forte croissance, malgré une baisse progressive de sa fécondité. Avec plus de 207 millions d’habitants en 2017, le Pakistan est le cinquième pays le plus peuplé du monde[1].

D'après l'Institut national d'études démographiques (INED), avec 31 , le taux de natalité reste soutenu et supérieur à celui de son voisin indien (24 ), tandis que le taux d'accroissement naturel atteint 2,3 % annuellement, soit près de 4 000 000 de personnes supplémentaires par an. Engagé dans une transition démographique rapide, le taux de natalité du pays baisse régulièrement mais le pays pourrait compter 400 millions d'habitants d'ici 2050.

Recensements officiels[modifier | modifier le code]

Le Pakistan a conduit six recensements depuis sa création en 1947. Le premier a été mené en 1951 et établissait la population du pays à 75 millions d'habitants, dont 42 millions au Pakistan oriental qui a depuis fait sécession. Les suivants ont eu lieu en 1961, 1972 et 1981, respectant le caractère décanal de l'étude à l'exception de la troisième vague, en raison de la troisième guerre indo-pakistanaise.

En 1998, le cinquième recensement est mené avec sept années de retard, en raison de l'instabilité politique et de la détérioration des relations entre les différentes communautés ethnolinguistiques. En effet, le recensement est un sujet sensible à divers titres. D'abord, c'est sur cette base qu'est établit le nombre de députés représentant chaque district, et les partis politiques qui ont souvent une implantation très locale sont tentés de faire augmenter ce nombre au maximum afin d'améliorer leur représentation à l'Assemblée nationale. Deuxièmement, ces recensements font apparaitre les nouveaux rapports de force entre les différentes communautés ethnolinguistiques, et peuvent montrer des émergences et des déclins d'influence. Ces conflits communautaires renvoient d'ailleurs souvent à des conflits politiques, chaque groupe étant souvent représenté par des partis différents. Le dernier recensement a été mené en 2017, avec six années de retard, pour les mêmes raisons. Une première étude avaient été menée en 2012, mais ses résultats très contestés ont été annulés. Le gouvernement de l'époque du Parti du peuple pakistanais avait été accusé de surestimer son principal fief électoral, le Sind. À l'inverse, les représentants de la province accusent le recensement de 2017 de sous-estimer le Sind[2],[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution des principaux indicateurs démographiques[4]
Période Naissances annuelles Décès annuels Solde naturel annuel Taux de natalité (‰) Taux de mortalité (‰) Solde naturel (‰) Indice de fécondité Taux de mortalité infantile
1950 – 1955 1 652 000 937 000 715 000 42,0 23,8 18,2 6,60 176,6
1955 – 1960 1 873 000 907 000 966 000 43,0 20,9 22,1 6,60 156,3
1960 – 1965 2 128 000 894 000 1 233 000 43,5 18,3 25,2 6,60 139,5
1965 – 1970 2 407 000 887 000 1 520 000 43,2 15,9 27,3 6,60 125,7
1970 – 1975 2 738 000 890 000 1 848 000 42,8 13,9 28,9 6,60 114,8
1975 – 1980 3 197 000 935 000 2 262 000 42,9 12,6 30,3 6,60 106,6
1980 – 1985 3 746 000 1 019 000 2 726 000 42,6 11,6 31,0 6,44 101,5
1985 – 1990 4 367 000 1 120 000 3 247 000 42,1 10,8 31,3 6,30 96,7
1990 – 1995 4 566 000 1 166 000 3 400 000 38,2 9,7 28,5 5,67 90,1
1995 – 2000 4 674 000 1 201 000 3 473 000 34,4 8,8 25,6 5,00 83,2
2000 – 2005 4 387 000 1 213 000 3 175 000 28,9 8,0 20,9 4,00 76,8
2005 – 2010 4 666 000 1 277 000 3 390 000 28,1 7,7 20,4 3,65 70,9

Natalité[modifier | modifier le code]

Enfants dans une école de la province du Sind.

D'après l'enquête démographique et de santé de 2013, le taux de fécondité au Pakistan est de 3,8 enfants par femme. Pour comparaison, l'indice est de 2,4 en Inde (en 2011) et 2,3 au Bangladesh (en 2011). Toutefois, la natalité du pays baisse rapidement, étant estimée à 2,62 enfants par femme en 2017 selon The World Factbook[5].

Mortalité[modifier | modifier le code]

Distribution de la population[modifier | modifier le code]

Carte de la densité de population au Pakistan.

La population pakistanaise est particulièrement inégalement repartie sur le territoire. La vaste majorité de la population se concentre dans la vallée de l'Indus. La province du Pendjab est la plus peuplée, concentrant près de la moitié de la population du pays. À l'inverse, la province du Baloutchistan et les Territoires du Nord sont désertiques.

Migration et composition culturelle[modifier | modifier le code]

Projection[modifier | modifier le code]

En 2007, l'INED avait prévu que la population du pays atteindra 228,8 millions d'habitants en 2025[6], soit une soixantaine de millions de plus qu'en 2007, ce qui implique une poursuite de la baisse de la fécondité du pays.

La population du Pakistan devrait doubler d'ici 2050, pour atteindre environ 400 millions d'habitants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]