Démographie des îles Marshall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie des îles Marshall
Évolution démographique des îles Marshall
Évolution démographique des îles Marshall
Dynamique (2014)
Population 70 983 hab.
Accroissement naturel 2,25 %
Indice de fécondité 3,85 enfants par
Taux de natalité 33,05 ‰
Taux de mortalité 4,78 ‰
Taux de mortalité infantile 28,43 ‰
Espérance de vie à la naissance 70,31 ans
Structure par âge
0-14 ans 38,1 %
15-64 ans 59,2 %
65 ans et plus 2,7 %
Rapport de masculinité
À la naissance 105 /100
Moins de 15 ans 104 /100
15-64 ans 105 /100
65 ans et plus 94 /100
Migration
Solde migratoire -5,78 ‰
Composition linguistique
Marshallais 98,2 %
Anglais 1,8 %
Composition ethnique
Micronésiens  
Composition religieuse
Protestantisme 54,8 %
Assemblées de Dieu 25,8 %
Église catholique romaine 8,4 %
Bukot nan Jesus 2,8 %
Mormonisme 2,1 %
Autres chrétiens 3,6 %
Autres 1,0 %
Aucune 1,5 %

Cet article contient des statistiques sur la démographie des Îles Marshall, un pays d'Océanie.

Avec 70 983 habitants (appelés les Marshallais) recensés en 2014, les Îles Marshall font partie des États indépendants les moins peuplés. La population de Delap-Uliga-Darrit, la capitale et plus grande ville du pays, située sur l'atoll de Majuro s'élève à 20 000 habitants environ. Cette ville regroupe près d'un tiers de la population marshallaise.

Le rythme de croissance démographique est positif. Il est avant tout dû au solde naturel (+2,25 % par an), le solde migratoire étant négatif (-0,578% annuellement).

L'indice de fécondité est élevé (3,85 enfants par femme) et la population est jeune (38,1% de la population a moins de 15 ans).

Les langues parlées aux Îles Marshall sont le marshallais et l'anglais. La première est essentiellement parlée dans le cadre familial et est utilisée par le gouvernement. Il s'agit de la langue vernaculaire de l'archipel. La seconde, quant à elle, est la langue administrative et de commerce.

La plupart des Marshallais sont d'origine micronésienne.

Le protestantisme demeure de loin la religion la plus pratiquée dans le pays (54,8% de la population).

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]